Accueil / Le Monde magique / Les sorciers / Harry James Potter / Profil détaillé de Harry James Potter

Profil détaillé de Harry James Potter

Profil détaillé (de 1980 à 1992)

Portrait de la famille Potter
Portrait de la famille Potter © 2001 Clio Chiang

Introduction

Ce qui suit constituait une bonne partie de l’ancienne fiche de Harry. Ces éléments devaient être gardés car ils sont un excellent complément d’information. Les événements détaillés s’étendent de sa naissance à la fin de sa première année à Poudlard.

Enfance (1980-1981)

Harry James Potter naquit le 31 juillet 1980, de James et Lily Potter. Le meilleur ami de James Potter, Sirius Black, était le parrain de Harry. Sirius, James et Lily faisaient tous partie de l’Ordre du Phénix, un groupe de sorciers et sorcières se battant en vain contre Voldemort ; ils étaient trop peu nombreux et beaucoup d’entre eux furent tués, mais ils continuèrent le combat. Durant cette période, James et Lily échappèrent par trois fois à Voldemort, in extremis.

Avant la naissance de Harry, une prophétie à propos d’un garçon qui naîtrait à la fin du mois de juillet fut prononcée ; elle indiquait que ce garçon aurait le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres, Lord Voldemort. Ce dernier prit connaissance d’une partie de cette prophétie par l’intermédiaire de l’un de ces serviteurs, Severus Rogue, et se résolut à tuer cet enfant. Deux enfants pouvaient convenir à cette prophétie : Harry et Neville Londubat, mais Voldemort était sûr que Harry devait être cette menace, sachant que la prophétie disait que des parents lui avaient échappé par trois fois. Il partit alors à sa recherche. James et Lily savaient que Voldemort allait essayer de tuer Harry, et au cours du mois d’octobre 1981, ils utilisèrent le sortilège de Fidelitas pour se cacher du Seigneur des Ténèbres. Malheureusement, la personne qu’ils avaient choisi pour être leur Gardien du Secret, Peter Pettigrow, se révéla être un agent double ayant indiqué à Voldemort l’endroit où les Potter se cachaient.

Dans la soirée du 31 octobre 1981, le Seigneur des Ténèbres arriva à Godric’s Hollow, le village où James et Lily vivaient comme des Moldus pour passer inaperçus, et les attaqua. James essaya d’empêcher Voldemort d’entrer dans la maison mais échoua ; il fut apparemment tué sur le seuil. Lily tenta de s’enfuir avec Harry, mais Voldemort l’attrapa. Curieusement, il lui offrit de l’épargner, mais elle resta en travers de son chemin et il la tua pour atteindre Harry. Ce sacrifice fut en fait d’une importance vitale, car c’est cet acte au pouvoir magique très ancien qui protégea le bébé. Quand l’Avada Kedavra de Voldemort toucha Harry, la protection que lui avait procuré le sacrifice de Lily fit ricocher le sortilège sur Voldemort, qui fut en fait tout sauf tué. Le mauvais sort laissa une fine cicatrice en forme d’éclair sur le front de Harry.

Le combat entre les Potter et Voldemort avait détruit la maison. Dumbledore envoya alors Hagrid à Godric’s Hollow pour retrouver Harry. Hagrid réussit à le sauver avant que les Moldus se mettent à fouiner et enquêter sur l’affaire. Pendant qu’il était là-bas, Hagrid rencontra Sirius Black, qui lui demanda de lui laisser Harry, invoquant son statut de parrain. Hagrid refusa : il devait suivre les ordres de Dumbledore et donc ramener l’enfant. Il repartit avec sa moto volante pour emmener Harry au 4, Privet Drive.

Ce que Hagrid et Harry firent durant les vingt-quatre heures suivantes reste flou. Apparemment, Dumbledore passa cette période à mettre au point la sûreté de Harry à Privet Drive. Même McGonagall ne savait pas trop ce qui se passait. Le lendemain soir, elle rencontra Dumbledore à Privet Drive et peu de temps après, Hagrid arriva sur la moto volante avec Harry. Tous trois laissèrent le bébé, enveloppé dans un tas de couvertures, sur le seuil du numéro quatre, la maison où vivait les derniers membres encore en vie de la famille de Harry, les Dursley.

Dix années horribles (1981-1991)

Harry dans le placard sous l'escalier dans ES/f
Harry dans le placard sous l’escalier dans ES/f © 2001 Warner Bros.

Pendant les dix années qui suivirent, Harry subit des humiliations et des privations en tout genre. Sa tante Pétunia, la sœur de Lily, et son oncle Vernon, étaient déterminés à supprimer toute magie en lui. Ils ne lui dirent jamais la vérité à propos de son identité. Ils prétendaient que ses parents étaient morts dans un accident de voiture, qui était la cause de sa cicatrice sur le front. Ils choyaient leur fils Dudley, un enfant gâté pourri, et avaient installé la chambre de Harry dans un placard sous l’escalier. La règle numéro un chez les Dursley était de ne pas poser de question. Leur but était de le dénigrer et de l’opprimer dans l’espoir qu’il ne développerait pas cette « magie », ce qu’ils considéraient comme étant quelque chose d’anormal et de très mauvais. Ils l’envoyèrent dans la même école que Dudley, dont Harry fut constamment le souffre-douleur. Les autres enfants de l’école l’évitaient, car ils ne voulaient pas montrer de la sympathie avec quelqu’un que Dudley n’aimait pas ; ils auraient eu des ennuis avec sa bande. Harry devait porter les vieux vêtements de Dudley, qui étaient beaucoup trop grands pour lui.

Malgré les efforts des Dursley, Harry fit preuve de quelques talents magiques pendant les années qu’il passa chez eux. Par exemple, un jour où la tante Pétunia ne pouvait plus supporter les cheveux vraiment indisciplinés de son neveu, elle les rasa pratiquement, et le lendemain matin, Harry arriva au petit déjeuner avec des cheveux de la même longueur qu’avant, et toujours aussi décoiffés. Un autre jour, lorsque Harry était poursuivi par Dudley et sa bande, il se retrouva sur la toit de la cantine, sans qu’il puisse l’expliquer. Harry rendit aussi bleue la perruque d’un professeur, et fit rétrécir un vieux pull de Dudley particulièrement hideux pour ne pas avoir à le mettre.

Durant ces années, la sœur de l’oncle Vernon, Marge, rendait régulièrement visite aux Dursley. Elle prenait beaucoup de plaisir à tourmenter Harry. Elle aimait offrir des cadeaux onéreux à Dudley, et quelque chose d’horrible, ou carrément rien du tout, à Harry. Elle emmenait chaque fois avec elle son bouledogue, Molaire. Le jour des neuf ans de Harry, il marcha par mégarde sur sa patte. Le chien se rua à sa poursuite et il ne parvint à lui échapper qu’en grimpant au sommet d’un arbre. Vers minuit, Marge consentit enfin à rappeler son chien.

Depuis qu’on l’avait abandonné, Harry était devenu un garçon maigre aux genoux noueux, aux cheveux noirs indisciplinés et au visage mince. Il portait des lunettes cassées à cause des coups de poing répétés que lui envoyait Dudley, et réparées avec du papier collant. Il était étonnamment agile, une faculté qu’il avait acquise durant son enfance pour échapper à son cousin si violent. Mais il vivait toujours dans le placard sous l’escalier. Ses yeux, les mêmes que ceux de sa mère, étaient d’un vert brillant.

Sa vie changea brutalement durant l’été 1991. D’étranges lettres commencèrent à arriver, ce qui effraya son oncle et sa tante au point qu’ils s’enfuirent de Privet Drive et se réfugièrent dans une cabane sur un rocher perdu sur la mer, au large des côtes. Au milieu d’une grosse tempête, les vagues s’écrasant contre l’île minuscule, juste après minuit, Hagrid fit irruption dans la cabane, pour découvrir que Harry ignorait complètement qui il était. Il fit de son mieux pour lui expliquer son passé, et le lendemain matin, le 31 juillet 1991, il l’accompagna sur le Chemin de Traverse, afin d’acheter ses fournitures scolaires. Un mois plus tard, le 1er septembre, Harry prit le Poudlard Express et arriva à Poudlard, l’École de Sorcellerie.

Première année à Poudlard (1991-1992)

Durant la première année de Harry à Poudlard, il se lia d’amitié avec Ron Weasley et Hermione Granger. Ils développèrent également une importante inimitié avec Drago Malefoy. Harry était un élève moyen. Il apprit à voler sur un balai, découvrant que le vol lui était inné. Il intégra l’équipe de Quidditch de Gryffondor, devenant du même coup le plus jeune joueur de Quidditch de Poudlard depuis un siècle. Pendant l’année scolaire, il devint évident que Voldemort essayait d’infiltrer l’école pour obtenir la Pierre Philosophale, cachée au troisième étage. Harry découvrit le complot et poursuivit Quirrell, contrôlé par Voldemort, dans une suite de pièces situées sous l’école. Là, avec Ron et Hermione, il surmonta plusieurs épreuves et affronta finalement Quirrell et Voldemort. Il réussit à empêcher Voldemort de s’emparer de la Pierre mais fut sérieusement blessé durant le face-à-face. Il resta inconscient trois jours durant à l’infirmerie.

Voir aussi