mercredi 21 novembre 2018

Rubeus Hagrid

Dessin de Hagrid et deux Niffleurs
Dessin de Hagrid et deux Niffleurs © 2004 Phénix et Lord Voldemort

« Je confierais ma propre vie à Hagrid. »
Albus Dumbledore (ES1)

Informations générales

Dates

Date de naissance : 6 décembre c. 1928 (JKR, CS) (plus d’infos).
Date de mort : ?

Noms

Nom complet : Rubeus Hagrid (ES4).
Nom original : idem.
Signification de son nom : « Rubeus » : homonyme du mot anglais « rubious », venant du latin « ruber », signifiant « rouge ». On peut l’associer au mot « ruddy » (« rougeaud ») : quelqu’un qui boit beaucoup a souvent le teint rougeaud.
« Hagrid » est lié à plusieurs mots de vieux français, anglais et allemand :
« hag » : « hægtesse », vieil anglais signifiant « chevaucheuse de haie » ou « celle qui enfourche la haie » parce la haie marquait la frontière entre le monde « civilisé » du village et le monde sauvage au-delà. La hægtesse avait un pied dans chaque réalité. Même plus tard, alors que le mot désignait la guérisseuse locale, celle qui ramassait des racines, vivait au jour le jour et se déplaçait de village en village, il a pu avoir le sens relativement péjoratif de haie – au Moyen Orient (« hedge-priest » [« haie » + « prêtre »], etc.), qui fait penser à une personne itinérante dormant à l’abri des buissons, par exemple.
« hag-ridden » : de « hag » (harpie) + « ride » (chevaucher). Chevauché par une harpie ou une sorcière ; par extension, souffrir de cauchemars. Vieux terme pour désigner la paralysie du sommeil, c’est-à-dire la sensation d’être maintenu immobile dans son lit par un poids très lourd, accompagnée du sentiment d’une présence étrangère. On disait qu’accrocher une pierre bénie au-dessus de son lit repoussait ce mal.
« hag » signifie donc « sorcière, harpie » en vieil anglais. « Rid » pourrait aussi venir de « to rid », « renvoyer (un serviteur par ex.) ». Je vous laisse faire la connexion, qu’elle soit voulue par son auteur ou non.
« haggard/hagard » = donne une impression d’épuisement ; français médiéval signifiant « sauvage, indomptable ».
« hager » = bas-allemand pour « lugubre, hagard », dans le sens d’une « expression égarée » ou « soucieuse ». (sources : compilation de Dictionary.com et du Online Etymology Dictionary)
Rowling sur le choix du nom Hagrid : « Hagrid est également un vieux mot anglais, qui veut dire – c’est un mot de dialecte – que vous avez mal dormi. Hagrid boit beaucoup – il a souvent de mauvaises nuits. » Source : transcription de l’interview de J.K. Rowling, The Connection (WBUR Radio), le 12 octobre 1999.
Titre : Gardien des Clés et des Lieux de Poudlard (ES4).

Intérieur de la cabane de Hagrid dans CS/f)
Intérieur de la cabane de Hagrid dans CS/f) © 2002 Warner Bros.

Famille, amis, etc.

Ascendance : sang-mêlé.
Père : Mr Hagrid (CF24).
Mère : Fridulva, une géante.
Frères et sœurs : Graup, un demi-frère géant (OP30).
Épouse : aucune, mais il était attiré par Olympe Maxime, directrice de l’Académie Beauxbâtons. Il est possible que quelque chose s’est concrétisé entre eux.
Enfance : élevé par son père humain et sorcier ; orphelin à partir de sa deuxième année à Poudlard ; Dumbledore veilla sur lui par la suite.
Amis : protégé de Dumbledore ; la majorité des membres de l’Ordre du Phénix et les professeurs de Poudlard ; Harry Potter (Hagrid fut un peu son « parrain » pour son entrée dans le Monde Magique), Ron Weasley et Hermione Granger.
Animaux de compagnie : Crockdur (Grand Danois), Aragog (Acromantula), Buck (hippogriffe), Norbert (dragon), Touffu (Cerbère).
Domicile : cabane aux alentours de Poudlard à l’orée de la Forêt Interdite.
Organisations et attaches : l’Ordre du Phénix.

Apparence

Yeux : brillants comme deux scarabées noirs (ES1).
Cheveux : noirs, longs et emmêlés, et une barbe broussailleuse (ES1).
Autres caractéristiques : « La moto était énorme, mais ce n’était rien comparé l’homme qui était assis dessus. Il était à peu près deux fois plus grand que la moyenne et au moins cinq fois plus large. Il était même tellement grand qu’on avait peine à le croire. On aurait dit un sauvage, avec ses longs cheveux noirs en broussaille, sa barbe qui cachait presque entièrement son visage, ses mains de la taille d’un couvercle de poubelle et ses pieds chaussés de bottes en cuir qui avaient l’air de bébés dauphins. » (ES1)

Hagrid étudiant (projet pour CS/f) par Adam Brockbank
Hagrid étudiant (projet pour CS/f) par Adam Brockbank @ 2002 Warner Bros.


Poudlard

Dates : 1939 – c. 1943 (renvoyé).
Maison : Gryffondor.

Aptitudes, etc.

Aptitudes : « n’a pas été complètement formé » (PA5) ; respect et amour pour les créatures magiques, surtout les plus dangereuses ; respect des êtres vivants d’une manière générale ; grande force physique ; est fort sensible (pleure souvent tout au long de la série).
Métier : garde-chasse (il a sûrement succédé à Ogg [CF33]) et Gardien des Clés et des Lieux de Poudlard (ES4). En tant que Gardien des Clés, il est du devoir de Hagrid d’accueillir les première année de Poudlard à la gare de Pré-au-Lard et de leur faire traverser le lac pour atteindre le château. Depuis 1993, Hagrid est également professeur de soins aux créatures magiques.
Type de sorcier particulier : demi-géant.
Pire souvenir : la mort de son père.
Écriture : « gribouillis » (CS2).
Centres d’intérêts : les créatures magiques dangereuses ; boire.
Langues : anglais très argotique.
Incarcération : renvoyé de Poudlard durant sa troisième année (1943) après avoir été accusé par Tom Jedusor d’avoir ouvert la Chambre des Secrets et d’avoir tué Mimi Geignarde ; incarcéré à Azkaban pendant quelques semaines durant le mois de mai 1993 après la ré-ouverture de la Chambre des Secrets ; relâché après que Harry eut réussi à le laver de tout soupçon.

Objets

Baguette : chêne, 40 centimètres, plutôt flexible (ES5) ; elle a été brisée en deux quand il a été renvoyé de Poudlard (Hagrid a dissimulé les morceaux dans son parapluie rose).
Autres objets : parapluie rose (recèle les morceaux brisés de sa baguette), du produit pour éliminer les limaces (CS4). A emprunté la moto de Sirius pour aller chercher Harry dans les décombres de sa maison en 1981. (voir ses poches pour plus d’objets).

Hagrid allumant le feu avec son parapluie dans ES/f
Hagrid allumant le feu avec son parapluie dans ES/f © 2001 Warner Bros.

Les poches de Hagrid

Hagrid porte la plupart du temps un gros pardessus en poil de taupe plein de poches. Dans ces poches, on peut trouver un étonnant assortiment de choses curieuses (ES4 et 5) :

  • Un gâteau d’anniversaire
  • Un hibou un peu froissé
  • Une longue plume et un rouleau de parchemin
  • Un ou deux loirs
  • Des biscuits pour chien (moisis)
  • La lettre de Poudlard pour Harry
  • Une bouilloire en cuivre
  • Un paquet de saucisses
  • Un tisonnier
  • Une théière
  • Des tasses ébréchées
  • Une bouteille contenant un liquide ambré
  • Un parapluie rose
  • De la monnaie
  • Des trousseaux de clés
  • Du produit contre les limaces
  • Des pelotes de ficelle
  • Des bonbons à la menthe*
  • Des sachets de thé
  • La lettre de Dumbledore pour Gringotts au sujet du coffre 713
  • La clé du coffre de Harry

* Ndt : en v.o., ce sont des « peppermint humbugs », des « bêtises » à la menthe poivrée (dans le même sens que les « Bêtises de Cambrai » – ces bonbons typiques de cette ville du Nord de la France). Les « humbugs » sont typiquement anglais et sont des bonbons durs, la plupart à la menthe poivrée et reconnaissables par leurs rayures noir et blanc. Ils sont parfois arrondis mais la plupart sont rectangulaires. L’origine du humbug est inconnue. Le mot signifie aussi « propos mensongers », « imposteur » ou « mystification ».

Idées fausses

Malgré ce qu’on peut lire sur Internet, le nom « Hagrid » ne provient pas de la mythologie grecque. Il y a une rumeur persistante à ce sujet, mais c’est totalement erroné. Milz, en réponse à la question sur cette rumeur sur HP4GU, dit ceci :

« Je l’ai lu sur plusieurs sites sur Harry Potter. Tout comme vous, je pensais que quelque chose m’échappait, en dépit d’avoir lu beaucoup de livres sur la mythologie grecque durant mon enfance. J’ai même regardé dans un livre listant tous les personnages de la mythologie. Résultat : rien.

Plus ou moins par accident, j’ai trouvé quelque chose d’intéressant dans le roman de Thomas Hardy, Mayor of Casterbridge (Le Maire de Casterbridge). Un paragraphe mentionne des expressions de « campagne » (obsolètes) et leurs équivalents dans l’Angleterre du 18e siècle. Des « dumbledores », d’après Hardy, sont des « humblebees » (plus connues aujourd’hui sous la forme « bumble-bees », ou « bourdons » – l’insecte). « Hagrid » était un problème gastro-intestinal, ou plutôt une indigestion (au regard des talents culinaires de Hagrid – des biscuits durs comme de la pierre et du ragoût soi-disant de bœuf où Hermione a découvert une grosse serre d’oiseau de proie – cela prend tout son sens).

Entre Thomas Hardy et ces sites sur Harry Potter, je crois Hardy. »

J’ai recherché cette rumeur « mythologique » sur Internet et je n’ai rien trouvé, excepté une multitude de sites sur Harry Potter qui ont reproduit la même bourde sans se poser de questions. Cela n’est tout simplement pas ça, comme l’histoire très courante du « Running Weasel« .

Voici la retranscription de cette fausse histoire :

« Hagrid : le nom et l’histoire proviennent de la mythologie grecque. L’ancien Hagrid mythique était le dieu des Bijoux. Ce dieu était réputé comme étant le plus affable des dieux, mais Hadès le tint pour responsable de la mort du fils de Persée (le tueur de la Méduse). Hagrid fut banni de l’Olympe mais Zeus lui permit de rester pour prendre soin des animaux. »

Hagrid et Jedusor (et Harry) (projets pour CS/f) par Adam Brockbank
Hagrid et Jedusor (et Harry) (projets pour CS/f) par Adam Brockbank © 2002 Warner Bros.

Profil détaillé

Hagrid est un demi-géant quasiment deux fois plus grand que la moyenne. Il adore à l’excès les créatures qu’il qualifierait d’adorables animaux de compagnie mais que les gens normaux qualifieraient plutôt de monstres effrayants. L’apparence de Hagrid est assez intimidante, mais il est d’une nature vraiment bienveillante. Le père de Hagrid était un sorcier qui mourut durant la deuxième année de Hagrid à Poudlard (1941-42).

Hagrid fut envoyé à Gryffondor, lors de son arrivée à Poudlard 1940. Au cours de sa troisième année, il fut accusé à tort par Tom Jedusor d’avoir ouvert la Chambre des Secrets et d’avoir libéré le monstre qui avait tué Mimi Geignarde. Hagrid fut renvoyé. Albus Dumbledore, professeur de métamorphose à l’époque, s’arrangea pour qu’il reste à Poudlard comme garde-chasse. En 1993, sa réputation fut rétablie grâce aux efforts de Harry Potter et ses amis, et grâce aussi à Dumbledore, comme toujours. Hagrid lui a d’ailleurs toujours voué une fidélité indéfectible.

Il n’était plus permis à Hagrid de pratiquer la magie jusqu’à ce qu’on lui fasse à nouveau confiance, mais sa baguette magique cassée doit avoir été intégrée d’une manière ou d’une autre dans son parapluie rose avec lequel il a déjà jeté quelques sorts. Maintenant, il lui est à nouveau permis de faire usage de la magie, mais comme il n’a jamais été complètement formé, il sera toujours peu adroit dans ce domaine (SN).

Dans les films

Hagrid est interprété avec brio par Robbie Coltrane (ici dans PA/f). C’est Hagrid en personne, tout simplement ! Il est parfois rajouté à l’aide de procédés numériques, mais est le plus souvent réellement en présence des autres acteurs, les jeux de caméras le faisant paraître immense. Mais il lui manque peut-être le regard mêlant la bienveillance et quelque chose d' »animalier », que devrait lui conférer son ascendance de géant. Mais comme il est incarné par un acteur bien humain…

Jim Dale, dans les versions audio des livres, et Robbie Coltrane donnent tous deux à Hagrid un accent du Devon.

Steve Kloves, le scénariste, inventa un gag récurrent : chaque fois que Hagrid laisse échapper une information confidentielle, il dit : « Je n’aurais pas dû dire ça » (« I shouldn’t have said that »). Cette répétition ne se produit pas dans les livres mais s’inspire d’une seule fois où Hagrid le dit, dans ES16 (« Je n’aurais jamais dû vous dire ça !« ).

Rowling sur les choix des acteurs (WBD) :

Avez-vous été consultée pour le choix des acteurs ?
Oui. Chris Columbus, le réalisateur du premier film, m’a demandé si j’avais des noms en tête et j’ai répondu « Robbie-Coltrane-pour-Hagrid » d’une traite.

Voir aussi

Hagrid dans les films
Hagrid dans les films © 2001-2007 Warner Bros.
Hagrid dans les films
Hagrid dans les films © 2001-2007 Warner Bros.
Hagrid dans les films
Hagrid dans les films © 2001-2007 Warner Bros.
Hagrid dans les films
Hagrid dans les films © 2001-2007 Warner Bros.
Hagrid dans les films
Hagrid dans les films © 2001-2007 Warner Bros.