lundi 9 décembre 2019
Accueil / Le Monde magique / Les sorciers / Fleur Isabelle Delacour/Weasley

Fleur Isabelle Delacour/Weasley

Fleur au Terrier (avec Ginny, Molly, Ron et Hermione en arrière-plan)
Fleur au Terrier (avec Ginny, Molly, Ron et Hermione en arrière-plan) © 2007 Makani

« Je suis suffisamment belle pour deux, il me semble ! »
Fleur Delacour à Molly Weasley (PSM29)

Informations générales

Dates

Date de naissance : c. 1977 (d’après le fait qu’elle avait 17 ans pour Halloween 1994 lorsque les noms des champions du Tournoi des Trois Sorciers ont été donnés par la Coupe de Feu [CF16]).
Date de mort : ?

Noms

Nom complet : Fleur Isabelle Delacour/Weasley (RM8).
Nom original : idem.
Nom de jeune fille : Delacour.
Deuxième prénom : Isabelle (RM8).
Signification de son nom : « Fleur Delacour » signifie simplement « fleur de la cour » (mais dans le sens « cour royale », d’après JKR) (AOL).
Surnoms : Fleurk (Phlegm) (par Ginny) (PSM5).

Famille, amis, etc.

Ascendance : sang-mêlé (elle est en partie vélane par grand-mère maternelle [CF18]).
Famille : Delacour / Weasley.
Père : Mr Delacour et Appoline Delacour.
Grands-parents paternels : ?
Grands-parents maternels : sa grand-mère maternelle était une Vélane.
Frères et sœurs : Gabrielle Delacour.
Époux : Bill Weasley.
Enfants : Victoire, Dominique, Louis (RM/e, BB, ITV1).
Neveux et nièces : Rose Weasley, Hugo Weasley, James Sirius Potter, Albus Potter, Lily Luna Potter, Fred Weasley II, Roxanne Weasley II (RM/e, BB, ITV1).
Beaux-parents : Arthur Weasley et Molly Prewett.
Beaux-frères et sœurs : Charlie Weasley, Percy Weasley, Fred Weasley, George Weasley, Ron Weasley et Ginny Weasley.
Domicile : France (enfance), Shell Cottage (adulte).
Organisations et attaches : Ordre du Phénix, Gringotts.
Nationalité : française.

Dessin de Fleur au Terrier par Mary GrandPré
Dessin de Fleur au Terrier par Mary GrandPré © Warner Bros.

Apparence

Yeux : bleus.
Cheveux : d’un blond argenté.
Visage : très séduisante, et elle le sait (c’est en partie à cause de son héritage de Vélane).
Voix : « de gorge ». Elle parle avec un accent français assez significatif (Ndt : ce qui n’a pas pu être restitué dans les traductions françaises des livres et de CF/f).
Autres caractéristiques : dents très blanches.


Beauxbâtons

Dates : 1988 – 1995.
Cavaliers, relations amoureuses, etc. : en 1994, Fleur se rendit au bal de Noël de Poudlard avec Roger Davies (CF23).

Aptitudes, etc.

Aptitudes : à la fin de ses études, elle était un peu snob ; elle faisait des commentaires désobligeants sur Poudlard d’une voix assez forte, audible par tous ceux qui se trouvaient autour d’elle (CF).
Métier : en été 1995, elle obtint un poste de nature inconnue à Gringotts, pour améliorer son anglais.
Type de sorcier particulier : est en partie Vélane.
Langues : français.

Objets

Baguette : bois de rose, 23.75 cm, très rigide, contenant un cheveu de Vélane (sa grand-mère) (CF18).

Profil détaillé

Fleur fut sélectionnée comme championne de son école, Beauxbâtons, pour le Tournoi des Trois Sorciers de 1994-1995 (CF16) organisé à Poudlard. Pour la deuxième tâche, elle dut sauver sa petite sœur Gabrielle.

En 1995, elle sortit avec Bill Weasley pendant un an jusqu’à ce qu’ils se fiancent durant l’été 1996. Ils se marièrent au Terrier le 1er août 1997 (RM8).

Lorsque Harry vint séjourner chez les Weasley, il découvrit que Fleur était également là pour apprendre à connaître sa belle-famille. Avec des résultats divers : Ron était toujours ébahi chaque fois qu’elle était dans les parages, mais sa superficialité agaçait Molly et Ginny (PSM5). Après que Bill eut été attaqué par le loup-garou Fenrir Greyback, Fleur surprit tout le monde en réaffirmant sa volonté de toujours se marier avec lui.

Fleur dans CF/f
Fleur dans CF/f © 2005 Warner Bros.

Dans les films

Fleur est interprétée dans CF/f par Clémence Poésy. Elle est française, choix normal pour incarner un personnage français. On y a un peu retrouvé le charisme de Fleur, mais peut-être pas assez, et on en a de toute façon vu trop peu pour se faire une idée significative. Elle est d’ailleurs fort absente en regard du livre. Et même si Clémence Poésy est assez jolie, elle ne l’est pas suffisamment pour incarner une demi Vélane. Il est possible qu’elle revienne dans les films suivants.

Voici une interview parue dans le Ciné Live d’octobre 2005 :

Ciné Live : Comment s’est passé le casting pour le rôle de Fleur Delacour ?
Clémence Poésy : Je travaillais sur un projet avec le directeur de casting Stéphane Foenkinos. Il s’occupait aussi de La Coupe de Feu et il m’a demandé si ça m’intéressait. J’ai accepté sans y croire car je pensais être trop vieille. J’ai discuté en anglais avec lui devant une caméra et il a envoyé la cassette. Mike Newell est ensuite venu à Paris rencontrer quelques filles, dont moi. On a parlé, puis j’ai travaillé pour des essais à Londres. Et voilà !
– Qu’avez-vous éprouvé en entrant dans la saga Harry Potter ?
– Je ne sais pas trop encore. J’ai juste fait mon boulot. J’étais sur le tournage, je travaillais dans des décors magiques, avec des moyens impressionnants et dans une ambiance très agréable. Cette façon de tourner est complètement différente de ce que j’ai pu connaître avant. Mais je ne sais pas trop encore. J’ai vu quelques extraits mais à un moment, ce n’est plus moi. C’est un personnage que tout une équipe à créé.
– Comment avez-vous créé Fleur Delacour ?
– Le but était surtout de lui trouver une allure, une façon de se tenir. Parce que, bon, elle ne raconte par quarante mille trucs et ce n’est pas un personnage sur lequel on va se prendre la tête avec de la psychologie. C’est quelqu’un avec qui on s’amuse. Il fait trouver un look et une façon d’imposer cette image, en l’occurrence assez glacée, que l’on a déterminée avec le réalisateur.
– Comment se comporte Mike Newell avec ses acteurs ?
– Il a une attention permanente et une direction d’acteur précise. Il sait ce qu’il veut avec les personnages et l’histoire. C’est un gros jouet pour lui, il s’amuse. En tout cas, avec mon personnage qui est de l’ordre de l’archétype, on a plutôt rigolé. Mais quand l’histoire devient plus sombre, il m’a surprise car je ne m’attendais pas à être autant dirigée sur un film d’une telle envergure et avec autant d’effets spéciaux.
– Hors tournage, vous étiez une grande sœur pour Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson ?
– Tu parles, j’étais la grand-mère. (rires) Mais ce qui était marrant au début, c’est qu’on me disait : « Mais tu est venue sans ta maman ? » (rires) Et puis ils ont appris que j’avais 22 ans. Sinon, ça s’est bien passé avec les autres acteurs ? Mike voulait que l’on se connaisse tous avant le tournage car on a beaucoup de scènes de groupe et il y a cette compétition entre les personnages. Il voulait qu’on ait ce rapport entre nous. On a donc eu deux petites séances de travail tranquilles, pour apprendre à se connaître. Ce sont des acteurs adorables, super mûrs, avec qui il est possible de parler de plein de trucs. Et puis, ils n’ont rien à prouver.
– Contrairement à vous ?
– Moi, j’ai tout à prouver, même si grâce à Harry Potter, j’ai accès à certains projets. Avant cela, j’ai accepté un rôle absolument terrifiant, celui de Mary Stuart pour la BBC. A côté, Harry Potter c’était des vacances. Parce que pour être honnête, ce qui concerne le jeu Harry Potter c’est plus s’amuser pendant huit mois sur un truc d’une envergure absolument monstrueuse et complètement surréaliste. Ce n’est pas un challenge en tant qu’actrice, mais ça reste une expérience hors du commun.

© 2005 Cyber Press Publishing