mercredi 12 décembre 2018
Accueil / Le Monde magique / Divers / Musique, poésie et danse

Musique, poésie et danse

Dessin du nain chantant la chanson de St Valentin par Mary GrandPré
Dessin du nain chantant la chanson de St Valentin par Mary GrandPré © Warner Bros

« Ah, la musique ! Elle est plus magique que tout ce que nous pourrons jamais faire dans cette école. »
– Albus Dumbledore (ES7)

Aperçu

Tout comme chez les Moldus, la musique, la poésie et la danse tiennent une certaine place dans les coutumes du Monde Magique.

Chansons

Vers

  • La devise de Gringotts (ES5)
  • Les vers railleurs de Peeves destinés à Harry : « Potter, voilà encore une de tes ruses… » (CS11), ou encore « Certaines croient qu’il aboie, le p’tit dingo gamin… » (OP12)

Énigmes

  • L’énigme des potions de Rogue (ES16)
  • L’énigme du sphinx (CF31)

Musiques

  • Une flûte sculptée à la main par Hagrid et donnée à Harry comme cadeau de Noël (ES12). Harry et Hermione jouent de cette flûte pour endormir Touffu (ES16)
  • Un orchestre à scies musicales à la fête d’anniversaire de mort de Nick (CS)
  • Les Bizarr’ Sisters [The Weird Sisters] – un célèbre groupe qui joua au bal de Noël (CF23)
  • Les Croque-Mitaines [The Hobgoblins] – groupe des années 70 dont le chanteur était Stubby Boardman jusqu’au début des années 80 (OP6)
  • Célestina Moldubec – chanteuse sur les ondes de la Radio Indépendante à Transmission Magique (CS3). Son dernier album s’intitule « Tu m’as pris mon chaudron mais tu n’auras pas mon coeur » (GS)
  • Glenda Chittock est une animatrice de la RITM (CSC)
  • Hagrid chante d’une voix avinée après la fuite de Buck (PA20)
  • Albus Dumbledore aime la musique de chambre (c’est un de ses passe-temps préférés) (ES6)
  • Nicolas Flamel était amateur d’opéra (ES13)
  • Le chant du phénix – de la musique magique d’une puissance étonnante (CS, CF, OP, PSM)
  • Les êtres de l’eau ont un certain goût pour la musique (AF)
  • La Suite Enchantée, oeuvre inachevée se jouant avec tuba explosif, fut composée par Musidora Barkwith. Elle est interdite depuis sa dernière présentation en 1902, date à laquelle elle fit sauter le toit de l’hôtel de ville d’Ackerley (CSC)
  • Blodwyn Bludd, le célèbre « Vampire des Vallées », chantait un air à ses victimes d’une voix grave avant de leur mordre le cou (CSC)

Danse

  • Le bal de Noël (CF23)
  • On dit que Dumbledore aurait fait venir une troupe de squelettes dansants pour le festin d’Halloween en 1992. Comme Harry, Ron et Hermione assistèrent plutôt à la fête d’anniversaire de mort de Nick, ils ne surent pas si la rumeur était vraie (CS8)
  • Les fantômes de Poudlard divertissent durant le festin d’Halloween en volant en formation (PA8)
  • Les Vélanes dansent avant la finale de la Coupe du Monde 1994 (CF8)
  • Maugrey fait faire un numéro de chant et de danse à une araignée (CF14)
  • Xavier Rastrick était un célèbre sorcier animateur qui disparut brusquement tandis qu’il faisait des claquettes au milieu d’une foule de 300 personnes à Painswick. Il n’a plus jamais été revu depuis (CSC)

Liste des chansons, énigmes et poèmes

Harry Potter à l’École des Sorciers

Devise de Gringotts gravée à l’entrée

Entre ici étranger si tel est ton désir
Mais à l’appât du gain, renonce à obéir,
Car celui qui veut prendre et ne veut pas gagner,
De sa cupidité, le prix devra payer.
Si tu veux t’emparer, en ce lieu souterrain,
D’un trésor convoité qui jamais ne fut tien,
Voleur, tu trouveras, en guise de richesse,
Le juste châtiment de ta folle hardiesse.

L’hymne du collège de Poudlard

Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard,
Apprends-nous ce qu’il faut savoir,
Que l’on soit jeune ou vieux ou chauve
Ou qu’on ait les jambes en guimauve,
On veut avoir la tête bien pleine
Jusqu’à en avoir la migraine
Car pour l’instant c’est du jus d’âne,
Qui mijote dans nos crânes,
Oblige-nous à tout étudier,
Répète-nous c’qu’on a oublié,
Fais de ton mieux, qu’on se surpasse
Jusqu’à c’que nos cerveaux crient grâce.

L’énigme des poisons

Devant est le danger, le salut est derrière.
Deux sauront parmi nous conduire à la lumière,
L’une d’entre les sept en avant te protège
Et une autre en arrière abolira le piège,
Deux ne pourront t’offrir que simple vin d’ortie
Trois sont mortels poisons, promesse d’agonie,
Choisis, si tu veux fuir un éternel supplice,
Pour t’aider dans ce choix, tu auras quatre indices.
Le premier : si rusée que soit leur perfidie,
Les poisons sont à gauche des deux vins d’ortie.
Le second : différente à chaque extrémité,
Si tu vas de l’avant, nulle n’est ton alliée.
Le troisième : elles sont de tailles inégales,
Ni naine ni géante en son sein n’est fatale.
Quatre enfin : les deuxièmes, gauche comme à droite,
Sont jumelles de goût, mais d’aspect disparates.

La chanson du Choixpeau magique

Je n’suis pas d’une beauté suprême
Mais faut pas s’fier à ce qu’on voit
Je veux bien me manger moi-même
Si vous trouvez plus malin qu’moi.
Les hauts-d’forme, les chapeaux splendides
font pâl’figure auprès de moi
Car à Poudlard, quand je décide,
Chacun se soumet à mon choix.
Rien ne m’échapp’ rien ne m’arrête
Le Choixpeau a toujours raison
Mettez-moi donc sur votre tête
Pour connaître votre maison.
Si vous allez à Gryffondor
Vous rejoindrez les courageux,
Les plus hardis et les plus forts
Sont rassemblés en ce haut lieu.
Si à Poufsouffle vous allez,
Comme eux vous s’rez juste et loyal
Ceux de Poufsouffle aiment travailler
Et leur patience est proverbiale.
Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là -bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.
Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.
Sur ta tête pose-moi un instant
Et n’aie pas peur, reste serein
Tu seras en de bonnes mains
Car je suis un chapeau pensant !

Harry Potter et les Chambre des Secrets

Ode à Harry

Potter, voilà encore une de tes ruses
Décidément, tuer les élèves, a t’amuse…

La carte de la Saint-Valentin chantante de Ginny

Ses yeux sont verts comme un crapaud frais du matin
Ses cheveux noirs comme un corbeau, il est divin
C’est mon héros et c’est mon roi
Je voudrais tant qu’il soit à moi
Celui qui a combattu et vaincu
Le seigneur des Ténèbres à mains nues.

Trelawney durant le cours de divination dans PA/f
Trelawney durant le cours de divination dans PA/f © 2004 Warner Bros.

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban

La 2e prédiction du professeur Trelawney

Le Seigneur des Ténèbres est là , solitaire
Abandonné de ses amis.
Pendant douze ans, son serviteur a été enchaîné.
Ce soir, avant minuit,
Le serviteur brisera ses chaînes et ira rejoindre son maître.
Avec l’aide de son serviteur, le Seigneur des Ténèbres surgira à nouveau,
Plus puissant et plus terrible que jamais.
Ce soir, avant minuit
Le serviteur ira rejoindre son maître.

Harry Potter et la Coupe de Feu

L’énigme du sphinx

D’abord, pense au premier de ce qu’il faut apprendre
Lorsque l’on ne sait rien à l’âge le plus tendre.
Ensuite, dis-moi donc ce que fait par naissance
Celui qui, au palais, a élu résidence.
Enfin, pour découvrir la dernière donnée
Il suffit de la prendre à la fin de l’année.
Tu connaîtras ainsi la créature immonde
Que tu n’embrasserais vraiment pour rien au monde.

La chanson des êtres de l’eau

Descends nous visiter et entends nos paroles
Nous devons pour chanter être au-dessous du sol.
A présent, réfléchis, exerce ton esprit,
Ce qui t’est le plus cher, nous te l’avons ravi,
Pendant une heure entière il te faudra chercher
Si tu veux retrouver ce qu’on t’a arraché.
Après l’heure écoulée, renonce à tout espoir
Tes efforts seront vains car il sera trop tard.

Un être de l'eau dans CF/f
Un être de l’eau dans CF/f © 2005 Warner Bros.

La chanson des êtres de l’eau (2e version)

Pendant une heure entière, il te faudra chercher
Si tu veux retrouver ce qu’on t’a arraché.
La moitié de ton temps s’est enfuie, hâte-toi
Sinon, ce que tu cherches en ces eaux pourrira.

La chanson du Choixpeau magique

Voici un peu plus de mille ans,
Lorsque j’étais jeune et fringant,
Vivaient quatre illustres sorciers
Dont les noms nous sont familiers :
Le hardi Gryffondor habitait dans la plaine,
Poufsouffle le gentil vivait parmi les chênes,
Serdaigle le loyal régnait sur les sommets,
Serpentard le rusé préférait les marais.
Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve,
Le projet audacieux d’éduquer des élèves,
Ainsi naquit Poudlard
Sous leurs quatre étendards.
Chacun montra très vite
Sa vertu favorite
Et en fit le blason
De sa propre maison.
Aux yeux de Gryffondor, il fallait à tout âge
Montrer par-dessus tout la vertu de courage,
La passion de Serdaigle envers l’intelligence
Animait son amour des bienfaits de la science,
Poufsouffle avait le goût du travail acharné,
Tous ceux de sa maison y étaient destinés,
Serpentard, assoiffé de pouvoir et d’action,
Recherchait en chacun le feu de l’ambition.
Ainsi, tout au long de leur vie,
Ils choisirent leurs favoris,
Mais qui pourrait les remplacer
Quand la mort viendrait les chercher ?
Gryffondor eut l’idée parfaite
De me déloger de sa tête,
Les quatre sorciers aussitôt
Me firent le don d’un cerveau
Pour que je puisse sans erreur
Voir tout au fond de votre coeur
Et décider avec raison
Ce que sera votre maison.

Queudver mettant en oeuvre la cérémonie de résurrection de Voldemort dans CF/f
Queudver mettant en oeuvre la cérémonie de résurrection de Voldemort dans CF/f © 2005 Warner Bros.

La résurrection de Voldemort

Que les ossements du père, donnés en toute ignorance,
Fassent renaître son fils !
Que la chair du serviteur, donnée volontairement,
Fasse revivre son maître.
Que le sang de l’ennemi, pris par la force,
Ressuscite celui qui le combat.

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

La chanson du Choixpeau magique

Aux temps anciens lorsque j’étais tout neuf
Et que Poudlard sortait à pein’ de l’oeuf
Les fondateurs de notre noble école
De l’unité avaient fait leur symbole
Rassemblés par la même passion
Ils avaient tous les quatre l’ambition
De répandre leur savoir à la ronde
Dans l’école la plus belle du monde
« Ensemble bâtissons et instruisons ! »
Décidèrent les quatre compagnons
Sans jamais se douter qu’un jour viendrait
Où la destinée les séparerait.
Toujours amis à la vie à la mort
Tels étaient Serpentard et Gryffondor
Toujours amis jusqu’à leur dernier souffle
Tell’s étaient aussi Serdaigle et Poufsouffle.
Comment alors peut-on s’imaginer
Que pareille amitié vienne à sombrer ?
J’en fus témoin et je peux de mémoire
Vous raconter la très pénible histoire.
Serpentard disait : « Il faut enseigner
Aux descendants des plus nobles lignées »,
Serdaigle disait : « Donnons la culture
A ceux qui ont l’intelligence sûre »,
Gryffondor disait : « Tout apprentissage
Ira d’abord aux enfants du courage »,
Poufsouffle disait : « Je veux l’équité
Tous mes élèv’s sont à égalité. »
Lorsqu’apparur’nt ces quelques divergences
Elles n’eur’nt d’abord aucune conséquence
Car chacun ayant sa propre maison
Pouvait enseigner selon sa façon
Et choisir des disciples à sa mesure.
Ainsi Serpentard voulait un sang-pur
Chez les sorciers de son académie
Et qu’ils aient comme lui ruse et rouerie.
Seuls les esprits parmi les plus sagaces
Pouvaient de Serdaigle entrer dans la classe
Tandis que les plus brav’s des tromp’-la-mort
Allaient tous chez le hardi Gryffondor.
La bonn’ Poufsouffl’ prenait ceux qui restaient
Pour leur enseigner tout ce qu’ell’ savait.
Ainsi les maisons et leurs fondateurs
Connurent de l’amitié la valeur.
Poudlard vécut alors en harmonie
De longues années libres de soucis.
Mais parmi nous la discorde grandit
Nourrie de nos peurs et de nos folies.
Les maisons qui comme quatre piliers
Soutenaient notre école et ses alliés
S’opposèrent bientôt à grand fracas
Chacune voulant imposer sa loi.
Il fut un temps où l’école parut
Tout près de sa fin, jamais perdue.
Ce n’étaient partout que duels et conflits
Les amis dressés contre les amis
Si bien qu’un matin le vieux Serpentard
Estima venue l’heur’ de son départ.
Et bien que l’on vît cesser les combats
Il laissait nos coeurs en grand désarroi.
Et depuis que les quatre fondateurs
Furent réduits à trois pour leur malheur
Jamais plus les maisons ne fur’nt unies
Comme ell’s l’étaient au début de leur vie.
Maintenant le Choixpeau magique est là
Et vous connaissez tous le résultat :
Je vous répartis dans les quatr’ maisons
Puisque l’on m’a confié cette mission.
Mais cette année je vais en dir’ plus long
Ouvrez bien vos oreilles à ma chanson :
Bien que condamné à vous séparer
Je ne peux pas m’empêcher de douter
Il me faut accomplir ma destinée
Qui est de vous répartir chaque année
Mais je crains que ce devoir aujourd’hui
N’entraîne cette fin qui m’horrifie
Voyez les dangers, lisez les présages
Que nous montrent l’histoire et ses ravages
Car notre Poudlard est en grand péril
Devant des forces puissantes et hostiles
Et nous devons tous nous unir en elle
Pour échapper à la chute mortelle
Soyez avertis et prenez conscience
La répartition maintenant commence.

Nouvelle ode à Harry

Certains croient qu’il aboie, le p’tit dingo gamin
Et d’autres plus gentils croient qu’il a du chagrin
Mais Peevy qui sait tout vous dit qu’il est zinzin

Weasley est notre roi (version Serpentard)

Weasley est un grand maladroit
Il rate son coup à chaque fois
Voilà pourquoi
Les Serpentard chantent avec joie
Weasley est notre roi.

Weasley est né dans un trou à rats
Il laisse le Souafle entrer tout droit
Voilà pourquoi
Grâce à lui, c’est sûr, on gagnera,
Weasley est notre roi.

Weasley est notre roi
Weasley est notre roi
Il laisse le Souafle entrer tout droit
Weasley est notre roi.

Weasley est notre roi (version Gryffondor)

Weasley est notre roi
Weasley est notre roi
Avec lui, le Souafle ne passe pas
Weasley est notre roi.

Weasley est vraiment très adroit
Il réussit à chaque fois
Voilà pourquoi
Les Gryffondor chantent avec joie
Weasley est notre roi

Dessin de Harry et la prophétie par Mary GrandPré
Dessin de Harry et la prophétie par Mary GrandPré © Warner Bros

La prophétie perdue

Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche.
Il naîtra de ceux qui l’ont par trois fois défié,
Il sera né lorsque mourra le septième mois,
Et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal.
Mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore.
Et l’un devra mourir de la main de l’autre,
Car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit.
Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres
Sera né lorsque mourra le septième mois.

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

Un chaudron plein de passion de Célestina Moldubec (extrait)

Oh, viens, viens remuer mon chaudron
Et si tu t’y prends comme il faut
Je te ferai bouillir une grande passion
Pour te garder ce soir près de moi bien au chaud

La complainte d’Odo

Et Odo le héros, ils ramenèr’t chez lui
Là où il habitait quand il était petit
Ils le portèr’t en terre
Son chapeau à l’envers
Sa baguette cassée
C’est triste à en pleurer

Voir aussi