Géant

Dessin de Graup endormi par Adam Brockbank
Dessin de Graup endormi (projet pour OP/f) par Adam Brockbank © 2007 Warner Bros

« Les géants ne sont pas faits pour vivre ensemble. (…) C’est plus fort qu’eux, ils s’entre-tuent à moitié toutes les trois ou quatre semaines. »
– Rubeus Hagrid (OP20)

Résumé

Nom original : giant.
Habitat : Europe de l’est ; probablement monde entier.

Profil détaillé

Les purs géants mesurent tous dans les six mètres (CF24). Ils ne sont pas aussi intelligents que les sorciers mais ils sont capables de communiquer, à la fois dans leur langue maternelle, et de temps en temps en anglais (OP20). Ils vivent en tribus dans les montagnes, dirigés par un Gurg. Ils sont de nature violente : les combats de géants sont fréquents, et si un Moldu se retrouve accidentellement au milieu d’une de leurs mêlées, il court une mort certaine. Les géants sont également très méfiants vis-à-vis des sorciers et de la magie (OP20).

Il fut un temps où les géants étaient une force avec laquelle le Monde Magique devait composer – il existait autrefois au moins une centaine de tribus éparpillées sur le globe. Puis, dans les années 70, les géants s’allièrent à Voldemort et se rendirent responsables des plus violents massacres, en particulier de Moldus. La plupart des géants furent tués par les Aurors et les survivants s’enfuirent et se cachèrent durant les quinze années suivantes.

Après le retour de Voldemort, Albus Dumbledore envoya Rubeus Hagrid et Olympe Maxime, tous deux demi-géants, dans les montagnes au nord-est de Minsk (probablement l’Oural), comme messagers à l’attention des quelques quatre-vingts géants qui y vivaient. Une fois sur place, ils découvrirent qu’ils avaient été devancés ; deux Mangemorts, dont Walden Macnair, avaient été envoyés comme émissaires de Voldemort, et ce furent eux qui finirent par convaincre le Gurg, Golgomath, de rejoindre les troupes de Voldemort (OP20). Durant l’été 1995, peu après que Voldemort fut sorti de sa cachette, au moins un géant fut impliqué dans une attaque de Moldus dans le sud-ouest de l’Angleterre ce que les Moldus prirent pour un ouragan (PSM1).

Cependant, il existe un pur géant du bon côté. Au cours de son périple dans les montagnes, Hagrid découvrit qu’il avait un demi-frère, et décida de ramener ce dernier à Poudlard. Il l’appela Graup car « c’est ce qu’on comprend quand il dit son nom » (OP30). Graup trouva d’abord refuge dans la Forêt interdite puis, comme les centaures refusaient sa présence, Hagrid l’installa dans une grotte non loin de Pré-au-Lard. Après de nombreuses tentatives, Hagrid réussit à le civiliser quelque peu et à lui inculquer quelques mots d’anglais – à tel point que Graup fut capable d’assister aux funérailles de Dumbledore, au printemps 1997 (PSM30).

Malheureusement, en partie à cause de l’alliance des géants avec Voldemort et en partie à cause de la méfiance générale du Monde Magique envers les « semi-humains », les géants ont une très mauvaise réputation. Peu après que Harry eut été témoin du retour de Voldemort, Dumbledore essaya de convaincre Cornelius Fudge, alors ministre de la Magie, d’envoyer des portes-paroles aux géants :

« – Tendez-leur la main de l’amitié dès maintenant avant qu’il ne soit trop tard, dit Dumbledore, ou alors ce sera Voldemort qui saura les convaincre, comme il l’a déjà fait auparavant, que lui seul est en mesure de leur rendre leurs droits et leur liberté !

– Vous… vous ne parlez pas sérieusement ! balbutia Fudge en reculant encore d’un pas. Si la communauté des sorciers apprenait que j’ai approché les géants… Tout le monde les déteste, Dumbledore… Ce serait la fin de ma carrière… » (CF36)

Les demi-géants sont considérés comme des proscrits, que ce soit par les sorciers ou les géants ; Madame Maxime refuse toujours d’admettre publiquement son ascendance, et elle a de bonnes raisons de ne pas le faire. Lorsque le statut de demi-géant de Hagrid fut révélé durant l’hiver 1994, Rita Skeeter publia un article dans La Gazette du Sorcier appelant à son renvoi et à la démission de Dumbledore, à la suite de quoi Hagrid se confina chez lui dans une ridicule tentative d’échapper aux protestations (CF24).

Le futur des géants est incertain, car, avec à peine plus de quatre-vingts encore en vie à travers le monde, dont la plupart sont de nouveaux alliés de Voldemort, et les combats qui éclatent régulièrement, tuant ou blessant gravement les derniers géants qui restent, il est peu probable que la race survive encore de très longues années.

Voir aussi