mercredi 21 novembre 2018
Accueil / Le Monde magique / Les sorciers / Cornelius Oswald Fudge

Cornelius Oswald Fudge

Portrait de Fudge
Portrait de Fudge © Edgar Torné

« Complètement fou. De la démence… »
– Cornelius Fudge à propos de Dumbledore, refusant de croire au retour de Voldemort (CF36)

Informations générales

Dates

Date de naissance : années 30 – 40 ?
Date de mort : ?

Noms

Nom complet : Cornelius Oswald Fudge.
Nom original : idem.
Deuxième prénom : Oswald (OP6).
Signification de son nom : en anglais, « to fudge » signifie « tricher » ou « se comporter de manière malhonnête », mais aussi « ne pas tenir ses promesses ou ses obligations ». « Fudge » est aussi le mot anglais pour « caramel ».

Famille, amis, etc.

Ascendance : ?
Père : ?
Mère : ?
Epouse : nom inconnu (CF28).
Enfants : ?
Neveu : Rufus (GS).
Domicile : ?
Organisations et attaches : ministère de la Magie.

Apparence

Yeux : ?
Cheveux : ébouriffés, gris.
Autres caractéristiques : un petit homme corpulent ; porté un costume rayé, une cravate rouge, une longue cape noire, des bottes violettes à bout pointu, un chapeau melon vert (CS), un costume vert bouteille, une cape à fines rayures (PA3) ; après avoir été démis de son poste, il semblait soucieux, était plus maigre, le front dégarni, les cheveux blanchis et le visage « fripé » (PSM1).


Poudlard

Dates : années 40 ?
Maison : ?

Aptitudes, etc.

Aptitudes : préserver le statu quo, surtout en ce qui concerne son propre pouvoir ; nier les évidences.
Métier : ministre de la Magie de 1990 à juillet 1996 (dut démissionner après le retour de Voldemort).
Centre d’intérêts : les lignées de sang-pur ; l’argent ; le rhum groseille (PA) ; le vin d’elfe (PSM).
Célèbre pour : avoir refusé de croire au retour de Voldemort (CF, OP).

Fudge dans PA/f
Fudge dans PA/f © 2004 Warner Bros.

Profil détaillé

Cornelius Fudge fut ministre de la Magie de 1990 à juillet 1996 et dut démissionner après le retour de Voldemort, pour être remplacé par Rufus Scrimgeour (PSM1). Il était devenu ministre lorsque Bartemius Croupton Sr. avait perdu son crédit pour le poste et après que Dumbledore eut refusé de le remplacer.

Au début de son mandat de ministre de la Magie, il envoyait des hiboux tous les jours à Dumbledore pour lui demander des conseils.

Fudge est relativement faible, influencé par l’argent et accro à son poste et ses privilèges. Fudge admire les familles de sang-pur et leurs généreuses donations, c’est pourquoi il accorde sa préférence Lucius Malefoy et méprise les gens comme les Weasley.

En apparence, Fudge semble être un homme sympathique et quelque peu pompeux qui s’emporte facilement mais ayant un bon fond. Cependant, il refuse d’accepter le retour de Voldemort pour la simple et bonne raison que cela perturberait son petit monde confortable et bien ordonné. Il fait confiance aux Détraqueurs et leur laisse le contrôle d’Azkaban, où sont emprisonnés beaucoup de partisans de Voldemort.

Fudge passa une année entière (1995-96) à essayer de convaincre tout le monde que Dumbledore mentait à propos du retour de Voldemort et que Harry était un adolescent perturbé et mentalement instable qui voulait se faire remarquer. Il manipula la presse, utilisant La Gazette du Sorcier pour répandre des mensonges sur ces derniers et plaça un opérateur à l’intérieur même de Poudlard en la personne de Dolores Ombrage. Ces actions étaient des tentatives de se débarrasser à la fois de Dumbledore et de Harry. Fudge était persuadé qu’en les faisant taire, l’affaire Voldemort serait définitivement classée. Mais à la fin de la bataille au Département des mystères, Fudge vit Voldemort de ses propres yeux et fut forcé d’admettre que le pire s’était produit.

Onze jours plus tard approximativement, Fudge fut remercié et remplacé par Rufus Scrimgeour. Il le présenta ensuite au Premier Ministre britannique (PSM1).

Dans les films

Il est interprété par Robert Hardy.

Voir aussi