vendredi 22 novembre 2019
Accueil / Le Monde magique / Les sorciers / Rufus Scrimgeour

Rufus Scrimgeour

Rufus Scrimgeour
Rufus Scrimgeour © 2006 Sarah Clarke

« Rufus est un homme d’action et comme il a passé la plus grande partie de sa vie active à combattre les mages noirs, il ne sous-estime pas Lord Voldemort. »
– Albus Dumbledore (PSM4)

Informations générales

Dates

Date de naissance : années 40 – 50 ?
Date de mort : torturé puis tué par les Mangemorts aux alentours du 1er août 1997 (RM8).

Noms

Nom complet : Rufus Scrimgeour.
Nom original : idem.
Signification de son nom : « Scrimgeour » est le nom d’un clan écossais. Son origine probable provient d’un surnom, « skirmisher », une version alternative de « escrimeur ». « Rufus » signifie « aux cheveux roux » en latin.

Famille, amis, etc.

Ascendance : ?
Famille : parent avec Brutus Scrimgeour ?
Père : ?
Mère : ?
Enfants : ?
Organisations et attaches : ministère de la Magie.

Apparence

Yeux : au regard aigu ; brillent d’un reflet jaune derrière des lunettes cerclées de fer ; sourcils broussailleux.
Cheveux : fauve avec des traînées grises.
Autres caractéristiques : « [Il] ressemblait à un vieux lion. (…) il marchait à longs pas souples et gracieux malgré une légère claudication. Il se dégageait de lui une impression immédiate d’intelligence, de sagacité, de dureté aussi. (…) » (PSM1)


Poudlard

Dates : ?
Maison : ?

Aptitudes, etc.

Métier : directeur du Bureau des Aurors jusqu’en juillet 1995, lorsqu’il fut nommé ministre de la magie.

Dessin du Patronus de Kingsley Shacklebolt au mariage de Bill et Fleur Weasley
Dessin du Patronus de Kingsley Shacklebolt au mariage de Bill et Fleur Weasley par Mary GrandPré © Warner Bros.

Profil détaillé

A l’époque où il travaillait encore au Bureau des Aurors (1995), Scrimgeour avait posé à Kingsley et Tonks de drôles de questions au sujet de l’enquête menée par Kingsley pour retrouver Sirius Black (OP7).

A sa nomination au poste de ministre de la Magie, il tenta de rattraper les erreurs de Fudge et fit emprisonner des sorciers soi-disant suspectés d’activités avec les Mangemorts (même si l’innocence de Stan Rocade est assez ambiguë), créa de nouveaux bureaux et services et fit imprimer des fascicules pour que la communauté des sorciers pense que le ministère avait la situation bien en main. Même s’il rattrapa certaines erreurs de Fudge, il restait encore du travail.

À la différence Fudge, Scrimgeour tenta de se servir de Harry Potter pour masquer le manque de compétences du ministère. Il harcela d’abord Dumbledore, puis Harry, pour persuader « l’élu » d’apporter son soutien au ministère, en devenir une sorte de mascotte. Il ne pouvait pas supporter que Harry soit « l’homme de Dumbledore jusqu’au bout ». Harry refusa de coopérer, et Scrimgeour finit par se mettre en colère et dit qu’il était temps que Harry lui témoigne un peu de respect. Harry répondit qu’il était temps que Scrimgeour le mérite. Quand le ministère tomba aux mains des Mangemorts le 1er août 1997, Scrimgeour fut assassiné. Des témoins affirmèrent qu’il fut tué après avoir été torturé, car il refusait de révéler où se cachait Harry (RM11).

Dans les films

Scrimgeour n’apparaitra jamais dans les films. Au début de la pré-production de PSM/fBill Nighy (UnderwordPirates des CaraïbesLove ActuallyShaun of the Dead, etc.) était envisagé. Il est ami avec le réalisateur, David Yates, et a dit dans une interview : « Je suis le seul acteur britannique à qui on n’a pas encore demandé de jouer dans un Harry Potter. David Yates, qui m’a dirigé dans The Girl In The Cafe, a fait le nouveau [Harry Potter] et a accepté de faire le suivant. Je lui ai dit : ‘Alors, tu as un rôle pour moi, mec ?’ Il a juste ri, car apparemment il n’en a pas. Mais vous savez quoi ? Ca m’est égal, je suis un pirate. » (The Daily Express)

Il est vrai que Nighy aurait fait parfaitement l’affaire, et ce sans beaucoup de maquillage. D’autres acteurs furent cités dans des rumeurs, et presque aucune n’a été confirmée (Casting the Next Harry Potter Movie).