mercredi 7 décembre 2016

Balais

Le premier cours de vol sur balai  dans ES/f
Le premier cours de vol sur balai dans ES/f © 2001 Warner Bros

« Comme ne peut l’ignorer tout sorcier en âge d’aller à l’école, notre tradition de voler sur des balais est sans nul doute un de nos secrets les moins bien gardés. La représentation moldue d’une sorcière ne saurait être complète sans un balai volant et, si ridicules que soient ces gravures (aucun des balais dessinés par les Moldus ne pourrait rester en l’air un seul instant), elles nous rappellent que nous nous sommes montrés trop souvent insouciants au cours des siècles ».
– Kennilworthy Whisp (QA5)

Résumé

Nom original : brooms.

À propos des balais

Un balai volant n’est pas un « simple » balai utilisé comme moyen de transport. C’est un objet magique, traité avec des sortilèges. Le plus ancien témoignage concernant l’utilisation d’un balai magiquement adapté au vol remonte à l’an 962 ap. J.C. ; on pense que le choix s’est porté sur les balais car ils étaient facilement transportables et dissimulables aux yeux des Moldus (QA1). Les années passant, ils se révélèrent aussi pratiques pour pratiquer un certain nombre de sports.

Voler sur un balai, surtout s’il a une accélération aussi rapide que celle de l’Eclair de Feu, implique forcément des sorts maintenant le sorcier sur son balai, et une protection contre le vent et la force d’inertie. Sans cela, il semble impossible que quelqu’un puisse s’accrocher à un Eclair de Feu qui passe de 0 à 240 km/h en seulement dix secondes (PA4). Il semblerait également que la personne ne s’assoie pas directement sur le manche ; ce serait de toute façon très inconfortable. La plupart des illustrations dans les livres montrent le sorcier assis quelques centimètres au dessus du balai. C’est le résultat du sortilège de Coussinage, inventé par Elliot Smethwyck en 1820 (QA9).

Pour plus d’informations sur l’histoire des balais, procurez-vous le livre Le Quidditch à travers les Ages. Il ne coûte presque rien et les bénéfices sont reversés à Comic Relief, une association caritative. Les chapitres les plus intéressants en la matière sont les chapitres un et neuf.

Harry sur son balai
Harry sur son balai dans ES/f © 2001 Warner Bros

Les balais à Poudlard

Les balais et les sports de balais tiennent une place à part dans le coeur des étudiants de Poudlard. La quasi totalité des élèves et du corps enseignant assistent régulièrement aux matchs de Quidditch, et les joueurs ont presque le statut de célébrité auprès de leurs camarades.

Les balais, même ceux appartenant aux étudiants, sont normalement entreposés dans une remise près du terrain de Quidditch (ES13), même si Harry, après avoir reçu son Eclair de Feu, le conserve dans son dortoir par souci de le mettre à l’abri (PA15). C’est assez bien pensé, car la remise ne protège pas les balais du froid – par un glacial matin d’automne, on voit Hagrid dehors en train de dégivrer les balais (ES11). Poudlard possède un certain nombre de balais, mais ils sont vieux et ne volent pas très bien ; Harry redoute l’idée de participer à un match en volant sur l’un d’entre eux après que son balai a été détruit (PA10). A la base, ces balais sont utilisés pour les leçons de vol que Madame Bibine prodigue aux première année (ES9), bien que la plupart d’entre eux ne sachent pas très bien voler (PSM11).

Les sortilèges jetés sur les balais

Les balais sont certainement des objets enchantés. Ils semblent même être semi-intelligents. Les plus perfectionnés ont l’air d’anticiper les désirs. Lorsque Harry faillit être désarçonné par son balai, Hagrid déclara qu’une simple collision n’aurait pas pu l’endommager car « il n’y a que la magie noire qui puisse dérégler un balai. Aucun élève n’arriverait à faire ça à un Nimbus 2000. » Cette magie ne remplace bien sûr pas le talent du joueur, mais elle le protège et lui permet de voler avec une vitesse et une dextérité étonnante. Même si le sorcier tombe de son balai, celui-ci ne retombe pas par terre mais continue à dériver dans les airs (ES9, PA9).

Divers sortilèges et options appliqués aux balais :

  • Sortilège de Freinage – l’Eclair de Feu en est équipé (PA)
  • Sortilège de Catapultage – Flitwick examina l’Eclair de Feu de Harry pour voir s’il n’avait pas été soumis à un sortilège de Catapultage. Il a été prouvé que ce n’était pas le cas (PA). Cependant il s’agit sûrement du sort que Quirrell a jeté sur le Nimbus 2000 de Harry pour le faire tomber (ES)
  • Alarme antivol – puisque les installations électriques ne sont pas compatibles avec la magie, ce doit être un sortilège
  • Sortilège de Coussinage – inventé par Elliot Smethwyk en 1820 (QA)
  • Sortilège de Freinage breveté Horton-Keich (du nom des fondateurs de la Compagnie de la Comète, qui produit le balai de course Comète) (QA)
  • Sifflet d’Alarme intégré (sort qui équipe le Margotin 90) (QA)
  • Correcteur de Trajectoire (sort qui équipe le Margotin 90) (QA)
  • Vernis antimaléfices (Brossdur 11) (OP9)
  • Dispositif intégré de contrôle des vibrations (Brossdur 11) (OP9)

Sports sur balai

  • Aingingein (Irlande) (QA2) : Pratiqué sur des balais, utilise une balle appelée le Dom et des tonneaux enflammés.
  • Course annuelle de balais (Suède) (QA2)
  • Creaothceann (Écosse – interdit en 1762) (QA)
  • Quidditch
  • Quodpot (États-Unis) (QA)
  • Saute-buisson (toujours pratiqué) (QA)
  • Stichstock (pratiqué en Allemagne – disparu au quatorzième siècle) (QA2)
  • Virenvol (ne subsiste que comme jeu pour les enfants) (QA2)

Accessoires

Dessin du trio dans la salle des clefs par Mary GrandPré
Dessin du trio dans la salle des clefs par Mary GrandPré © Warner Bros

Compagnies et modèles de balais

Pour plus d’informations sur la plupart de ces balais, procurez-vous le livre Le Quidditch à travers les Ages. Il ne coûte presque rien et les bénéfices sont reversés à Comic Relief, une association caritative. Les chapitres les plus intéressants en la matière sont les chapitres un et neuf.

Bombe bleue [Bluebottle]
Un balai pour toute la famille avec sirène antivol intégrée (CF8).
« Bluebottle » (ang.) = mouche à viande, variété d’insecte volant de couleur bleu métallique.
Brossdur [Cleansweep]
Série de balais fabriqués par la Compagnie de Balais Brossdur depuis 1926 (QA9) :

Brossdur 1
Premier de la série Brossdur, ce modèle (sorti en 1926) prit le contrôle du marché comme jamais aucun balai auparavant. Moins d’une année après sa sortie, le Brossdur 1 dominait le marché du balai de course, ayant été spécialement conçu pour un usage sportif (QA9).
Brossdur 2
Sorti en 1934, ce modèle était une version améliorée du Brossdur 1 (QA9).
Brossdur 3
Ce modèle, commercialisé en 1937, était une version améliorée du Brossdur 2 (QA9).
Brossdur 5
Les jumeaux Weasley utilisent ce modèle (CS7).
Brossdur 6
Le Chicaneur, dans son numéro de septembre (ou d’août) 1995 [A15], contenait l’interview d’un sorcier qui prétendait avoir volé jusqu’à la lune sur un Brossdur 6 et en avoir un sac de grenouilles lunaires pour le prouver (OP10).
Brossdur 7
Olivier Dubois avait pensé que ce modèle pourrait faire l’affaire pour Harry lors de leur première rencontre (ES9). Cela laisse supposer que c’était le modèle de Brossdur le plus récent à l’époque. Lorsqu’Harry était en troisième année, presque toute l’équipe de Serdaigle volait sur ces balais (PA12).
Brossdur 11
Le Brossdur 11 fut commercialisé en 1995 [A15], ce qui en fait le balai le plus récent de la série. Ron Weasley en reçut un en cadeau comme récompense pour sa nomination au poste de préfet (OP9). Il en était très content, et grâce à lui on connaît quelques unes de ses spécificités :
Il possède une accélération de 0 à 100 km/h en dix secondes (OP9). Il est équipé d’un vernis antimaléfices et d’un dispositif intégré de contrôle des vibrations.
Le manche est en chêne en chêne d’Espagne (OP9). A noter que le chêne est un bois à baguette (ES5).
Comète [Comet]
Série de balais produits par la Compagnie de la Comète (créée en 1929) (QA9) :

Comète 140
Premier de la série de balais de course de type Comète, dont le chiffre correspond au nombre de balais testés avant sa commercialisation. Ce modèle (sorti en 1929) était doté du Sortilège de Freinage breveté Horton-Keich (QA9).
Comète 180
Deuxième de la série, ce modèle fut commercialisé en 1938 (QA9).
Comète 260
Modèle récent, commercialisé par plus tard qu’en 1991. Nous en avons trois de ce type en action :
Drago Malefoy volait sur ce balai avant d’intégrer l’équipe de Serpentard (ES9).
Balai de Cho Chang (PA13).
Balai de Tonks (OP3).
Comète 290
Modèle le plus récent. Son accélération maximale n’est que de zéro à quatre-vingt-dix km/h en dix secondes, et encore, par vent arrière, d’après Balai Magazine cité par Ron (OP9).
Ellerby et Spudmore
Fabriquant de balais ; pour plus d’informations sur ses balais, voir le Feuopoudre et le Manchevif (QA9).
L’Éclair de Feu [Firebolt]
Mis en vente dans le courant de l’été 1993, l’Eclair de Feu était à l’époque le balai le plus rapide du monde. Harry en vit un exemplaire dans la vitrine du Magasin d’Accessoires de Quidditch lors de sa sortie, et fut tenté de vider son coffre de Gringotts pour en acheter un (PA4). Cependant, il résista à la tentation et reçut à sa grande surprise un Eclair de Feu comme cadeau de Noël de la part de son parrain, Sirius Black (PA11). L’équipe nationale d’Irlande volait sur des Eclair de Feu durant la Coupe du Monde (PA4, CF8).

Aérodynamique, manche en bois de frêne, recouvert d’un vernis garanti inattaquable
Numéro de fabrication gravé à la main
Branches de bouleau, soigneusement sélectionnées et taillées une par une pour un meilleur coefficient de pénétration dans l’air
Équilibre et précision insurpassables
Accélération de 240 km/h en 10 secondes (PA4)
Sortilège de Freinage à toute épreuve
Quand on s’en saisit pour l’enfourcher, il se place exactement à la bonne hauteur
Réagit à la plus légère caresse et semble obéir à la pensée plutôt qu’aux gestes
Superbe fluidité de mouvement

Flyte et Barker
Fabriquant de balais qui produit le Margotin 90 (QA9).
Friselune [Moontrimmer]
Modèle de balai éfilé, au manche de frêne, qui à son époque (il fut créée en 1901 par Gladys Boothby) avait la capacité d’atteindre des hauteurs plus élevées que jamais (tout en restant contrôlable). Sa vitesse maximale était inférieure à cent dix km/h (QA9).
Dessin du Nimbus 2001 (projet pour CS/f)
Dessin du Nimbus 2001 (projet pour CS/f) © 2002 Warner Bros
Nimbus
Série de balais de grande qualité produite par la Société de Balais de Course Nimbus (créée en 1967) (QA9) :

Nimbus 1000
Premier balai de la série Nimbus, ce modèle était révolutionnaire à son époque car il atteignait une vitesse record de cent soixante km/h, et était capable de faire un tour complet sur lui-même en plein vol (QA9). Ce balai propulsa la Compagnie de Balais de Course Nimbus au premier rang du secteur des balais, un titre dont elle s’enorgueillit pendant quelques temps.
Nimbus 1001
Nimbus 1500
Nimbus 1700
Balais qui suivirent la sortie du Nimbus 1000 entre 1967 et 1990 et permirent à la Compagnie de Balais de Course Nimbus de rester en tête du marché des balais de sport.
Nimbus 2000
Premier balai de Harry, qui lui fut donné par le professeur McGonagall au cours de sa première année (ES10). A l’époque, c’était le meilleur balai du marché ; il en fit usage jusqu’à ce que le Saule Cogneur le détruise, dans le courant de sa troisième année (PA9).
Nimbus 2001
Commercialisé juste avant le début de la deuxième année de Harry en 1992, un an après le Nimbus 2000. Lucius Malefoy en acheta 7 exemplaires pour en doter l’équipe de Quidditch de Serpentard ; il semblerait que ce soit grâce à cela que Drago a été nommé au poste d’Attrapeur, car ce n’est pas un joueur particulièrement doué.
Lancechêne 79 [Oakshaft 79]
Balai massif fabriqué par Elias Grimstone en 1879 et conçu pour le vol d’endurance. C’est le balai qu’utilisa Jocunda Sykes pour effectuer la première traversée de l’Océan Atlantique sur balai (QA9).
Étoile Filante [Shooting Star]
Le balai de course le moins cher du marché jamais commercialisé, depuis sa sortie en 1955, mais l’acheteur en eut pour son argent : ce modèle avait tendance à perdre de la vitesse et de l’altitude (QA9).

Le vieil Etoile Filante de Ron se « faisait souvent dépasser par les papillons » (CS4) ; étant donné que le fabriquant, la Compagnie de Balais Universels, ferma ses portes en 1978 et que l’observation sur la vitesse de l’Etoile Filante fut faite en 1992 [A12], la décrépitude du vieil Etoile Filante n’était peut-être pas surprenante.
Les balais de Poudlard comptent quelques Étoile Filante (PA10).

Flèche d’Argent [Silver Arrow]
Produit par Leonard Jewkes quelques temps après le développement du Friselune, ce modèle atteint des vitesses plus grands que le Friselune ou le Lancechêne 79 ; sa vitesse maximale de cent dix km/h par vent arrière était très correcte à l’époque (QA9).

Madame Bibine en possédait un auparavant et s’en souvient avec émotion. Elle le compara avec l’Éclair de Feu d’une telle manière qu’on suppose le manche de la Flèche d’Argent éfilé et peut-être fait de frêne (PA13).

Manchevif [Swiftstick]
Balai produit en 1952 par Ellerby et Spudmore, qui avait déjà auparavant sorti le Feuopoudre. Il ne fut jamais utilisé pour jouer au Quidditch à cause de sa tendance à perdre de la vitesse en montée (QA9).
Feuopoudre [Tinderblast]
Balai produit par Ellerby et Spudmore en 1940, douze ans avant le Manchevif. Il n’atteignait pas la vitesse des Comète et des Brossdur et pour cette raison, ne fut jamais utilisé comme balai de sport (QA9).
Margotin 90 [Twigger 90]
Balai doté de nombreuses options produit par Flyte et Barker en 1990, le Margotin 90 subit des torsions lorsqu’il vole à des vitesses élevées et n’a donc jamais été utilisé pour jouer au Quidditch (QA9).
Carte de Chocogrenouille de Jocunda Sykes

Chronologie des balais de course

1820
invention du sortilège de Coussinage
1879
Lancechène 79
1901
Friselune
date inconnue
Flèche d’Argent
1926
Brossdur 1
1929
Comète 140
1934
Brossdur 2
1935
première traversée de l’Atlantique sur balai par Jocunda Sykes
1937
Brossdur 3
1938
Comète 180
1940
Feuopoudre
1952
Manchevif
1955
 Étoile Filante
1967
Nimbus 1000
1990
Margotin 90
août 1992
Nimbus 2001
août 1993
 Éclair de Feu
avant août
1994 Bombe Bleue
été 1995
Brossdur 11