lundi 16 septembre 2019
Accueil / À propos / Essais / Qui est R.A.B. ?

Qui est R.A.B. ?

par Quentin Lowagie, le 25/02/2006.

R.A.B. est ou était un sorcier ou une sorcière qui découvrit la grotte où était caché le médaillon horcruxe, le vola et le remplaça par un faux, en y plaçant un petit mot à l’intention de Voldemort, petit mot trouvé par Harry après la mort de Dumbledore. On ne sait pas si cette personne était un(e) Mangemort(e), toujours est-il qu’il/elle était bien renseigné(e) sur les plans de Voldemort. Ce dernier ne doit d’ailleurs pas être au courant du vol (PSM26, 28).

La majorité des fans soupçonne que ce mystérieux R.A.B. est en fait Regulus Black, le frère cadet de Sirius. Quelques petits détails intéressants tentent à le prouver : dans la version néerlandaise, on peut trouver les initiales « R.A.Z. » Dans les versions néerlandaises, « Black » a été traduit par « Zwart », qui signifie bien sûr « noir ». La version norvégienne, quant à elle, done « R.A.S. », de « Svaart », à nouveau « noir » en norvégien. Rowling a-t-elle directement influencé ce petit détail, ou les traducteurs ont-il fait des suppositions ?…

A propos du « A », il est probable qu’il désigne Arcturus, du nom du grand-père de Regulus (AGB), ou encore Alphard, son oncle déshérité (OP6, AGB). Le grand-oncle de Regulus portait le même nom que lui, mais il est mort en 1959, date assez ancienne pour tenir la route. On pourrait donc l’écarter et opter pour le second Regulus (le frère de Sirius, donc). Mr. Barjow pourrait aussi être une possibilité (Borgin en v.o., ça se tient, et on ne connaît toujours pas son ou ses prénoms – mais il faut tenir compte de ces bizarres R.A.Z. et R.A.S.). Son associé, Caractacus Beurk, a été en contact direct avec le médaillon.

Durant l’interview menée par Melissa Anelli et Emerson Spartz le 16 juillet 2005, Melissa a demandé à Rowling si ce R.A.B. pourrait être Regulus. Rowling a répondu que ça pourrait être une déduction intéressante. Alors, que penser ?

D’autres théories dépoussièrent Stubby Boardman, ce fameux chanteur déjà soupçonné par une certaine Doris Purkiss d’être Sirius Black en personne (OP10). Et si c’était plutôt Regulus ? Purkiss aurait pu les confondre ; elle pourrait d’ailleurs être un peu sotte ou dérangée : après tout, peut-être Sirius et Regulus se ressemblaient-ils très fort ?… Et Boardman a d’ailleurs pris sa retraite vers 1980, qui correspond à la date de mort (présumée dans ce cas-ci) de Regulus, c’est à dire 1979 (AGB). Mais Rowling a confirmé que Regulus était bien mort, mais le fait qu’il soit mort n’infirme pas la possibilité qu’il soit R.A.B., bien au contraire. Mais peut-être tente-t-elle de nous induire en erreur, comme elle aime faire souvent…

Regulus aurait très bien pu faire croire à sa mort, en faisant boire du Polynectar à un Inferius et se faire ensuite passer pour un chanteur à la retraite en prenant la place de Boardman. Evidemment, il aurait dû faire plusieurs sacrifices, devant trahir le camp de Voldemort et sa famille, et ne devant pas se révéler aux combattants de Voldemort, avec peut-être quelques complices, pour accomplir ce qui serait devenu une « affaire personnelle », dont les raisons précises sont encore inconnues à ce jour. Pour prendre l’identité de Boardman, il lui aura peut-être aussi fallu utiliser quelques Sortilèges Impardonnables, voire encore du Polynectar, et quelques sortilèges d’Amnésie puissants. Mais que serait devenu le vrai Boardman ? Avait-il de la famille, des amis ? (oui, cette théorie est peut-être un peu farfelue, je l’avoue…)

Regulus a pris conscience de ce qui se passait, et fut tué avant de pouvoir déserter. Aurait-il feint sa mort pour s’occuper tranquillement des Horcruxes ? Quoiqu’il se passe, nous en saurons plus en 2007, voire 2008.

Note laissée par R.A.B. dans le faux médaillon :

Au Seigneur des Ténèbres,
Je sais que je ne serai plus de ce monde
bien avant que vous ne lisiez ceci
mais je veux que vous sachiez que c’est moi
qui ai découvert votre secret.
J’ai volé le véritable Horcruxe
et j’ai l’intention de le détruire dès que je le pourrai.
J’affronte la mort dans l’espoir
que lorsque vous rencontrerez un adversaire de votre taille,
vous serez redevenu mortel.
R.A.B.