samedi 20 juillet 2019
Accueil / Le Monde magique / Les sorciers / Citations des personnages principaux / Citations par et à propos de Lucius Malefoy

Citations par et à propos de Lucius Malefoy

Citations…

Harry Potter et la Chambre des Secrets 

  • À Drago : – Et je rappelle qu’il n’est guère… prudent… de ne pas manifester la plus grande admiration pour Harry Potter, étant donné que la plupart d’entre nous le considèrent comme un héros qui a fait disparaître le Seigneur des Ténèbres… Ah, Mr Barjow. (CS4)
  • À Arthur Weasley : – A quoi bon déshonorer la fonction de sorcier si on ne vous paie même pas bien pour ça ? (CS4)
  • Drago : – Mon père m’a dit de ne pas me faire remarquer et de laisser agir l’héritier de Serpentard. Il dit qu’il faut débarrasser l’école de la racaille des Sang-de-Bourbe, mais que je ne dois pas m’en mêler. Il a suffisamment de soucis comme ça, en ce moment. Vous êtes au courant que le ministère de la Magie a fait une perquisition au manoir, la semaine dernière ? […] Eh oui. Heureusement, ils n’ont quasiment rien trouvé. Mon père possède des choses très précieuses en matière de magie noire. Mais nous aussi, on a une chambre secrète, sous le parquet du grand salon… (CS12)
  • Drago : – J’ai toujours su que mon père arriverait à nous débarrasser de Dumbledore. Je vous ai dit qu’il a toujours pensé que Dumbledore était le pire directeur que l’école ait jamais eu. (CS15)

Harry Potter et la Coupe de Feu

  • Entendu dans le train :… En fait, mon père avait envisagé de m’envoyer faire mes études à Durmstrang plutôt qu’à Poudlard. Le directeur est un de ses amis. Vous savez ce qu’il pense de Dumbledore – ce type adore les Sang-de-Bourbe – et Durmstrang ne laisse pas entrer ce genre de racaille. Mais ma mère n’aimait pas l’idée que j’aille faire mes études dans un endroit éloigné. Mon père pense que Durmstrang a une position beaucoup plus sensée en ce qui concerne la magie noire. Là-bas, les élèves l’étudient. Ils n’ont pas ces cours idiots de défense contre les forces du Mal qu’on est obligés de subir à Poudlard… (CF11)
  • Voldemort : – Lucius, mon cher ami si fuyant, murmura-t-il en s’arrêtant devant lui. On m’a dit que tu n’as pas renoncé aux anciennes pratiques, bien que tu présentes aux yeux du monde un visage respectable. Tu es toujours prêt à prendre l’initiative quand il s’agit de persécuter des Moldus, semble-t-il ? Pourtant tu n’as jamais essayé de me retrouver, Lucius… Tes exploits à la Coupe du Monde de Quidditch étaient amusants, je n’en disconviens pas… Mais ton énergie n’aurait-elle pas été mieux employée à tenter de retrouver et d’aider ton maître.
    – Maître, je me tenais prêt à tout moment, répondit précipitamment la voix de Lucius Malefoy sous sa cagoule. Au moindre signe de vous, au moindre murmure qui aurait pu me renseigner sur le lieu de votre refuge, je serais immédiatement accouru, rien n’aurait pu m’empêcher de…
    – Et pourtant, tu as pris la fuite devant ma Marque lorsqu’un fidèle Mangemort l’a fait apparaître dans le ciel, l’été dernier ? répliqua Voldemort d’une voix nonchalante qui fit taire Mr Malefoy. Oui, je sais tout cela, Lucius… Tu m’as déçu… J’attends de toi une plus grande fidélité à l’avenir. (CF33)

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

  • Harry, après avoir vu Malefoy avec Cornelius Fudge : – Et, au fait, en quoi consistent leurs affaires privées ?
    – J’imagine qu’il s’agit d’or, répondit Mr Weasley avec colère. Pendant des années, Malefoy s’est montré très généreux avec toutes sortes d’organismes… ce qui lui permet de fréquenter les gens utiles… à qui il peut alors demander des services… par exemple, retarder l’examen de certains projets de lois qu’il ne veut pas voir passer… Ah çà, Lucius Malefoy a beaucoup de relations… (OP9)
  • Cité dans La Gazette du Sorcier : « Je me sens beaucoup plus tranquille, maintenant que je sais que Dumbledore est soumis à une évaluation juste et objective de la façon dont il exerce ses fonctions, nous a ainsi déclaré Lucius Malefoy, quarante et un ans, que nous avons pu joindre hier dans son manoir du Wiltshire. Nombres de parents d’élèves soucieux des intérêts de leurs enfants se sont inquiétés de certaines décisions excentriques de Dumbledore au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, nous sommes heureux de savoir que le ministère surveille la situation de près. » (OP15)
  • Sirius : – Dis-moi donc comment va Lucius Malefoy, ces temps-ci ? Il doit être ravi que son petit caniche travaille à Poudlard, non ?
    – En parlant de chien, reprit Rogue de sa voix doucereuse, sais-tu que Lucius Malefoy t’a reconnu la dernière fois que tu as risqué une petite promenade au-dehors ? Très habile, Black, de te montrer sur un quai de gare où tu ne risquais rien… Ca t’a donné une excuse en acier trempé pour ne plus avoir à quitter ta petite cachette à l’avenir, n’est-ce pas ? (OP24)
  • Rogue ne collaborant pas avec Ombrage : – Vous êtes mis à l’épreuve ! hurla le professeur Ombrage.
    Rogue se tourna à nouveau vers elle, les sourcils légèrement levés.
    – Vous refusez délibérément de coopérer ! J’attendais mieux de votre part. Lucius Malefoy parle toujours de vous en termes très élogieux ! Et maintenant, sortez de mon bureau ! (OP32)
  • Au Département des mystères : – Donne-moi la prophétie et il ne sera fait de mal à personne, dit Malefoy d’une voix glaciale.
    Ce fut au tour de Harry d’éclater de rire.
    – Oui, bien sûr, répondit-il. Je vous donne cette… prophétie, comme vous dites, et ensuite vous nous laissez tranquillement rentrer à la maison, c’est ça ? (OP35)
  • – Il serait temps que tu apprennes à faire la différence entre la vie et les rêves, Potter, dit Malefoy. Donne-moi cette prophétie ou nous devrons nous servir de nos baguettes. (OP35)
  • – Potter, c’est la fin du chemin, pour toi, dit Lucius Malefoy de sa voix traînante en enlevant sa cagoule. Maintenant, donne-moi cette prophétie, comme un gentil garçon.
    – Laissez… Laissez les autres repartir libres et je vous la donnerai ! assura Harry, désespéré.
    Quelques Mangemorts éclatèrent de rire.
    – Tu n’es pas en position de marchander, Potter, dit Lucius Malefoy, son visage blafard rougissant de plaisir. Vois-tu, nous sommes dix et tu es seul… Dumbledore ne t’aurait-il pas appris à compter ?
    – Il d’est bas zeul ! cria une voix au-dessus d’eux. Je zuis là auzzi ! (OP35)
  • L’un des plus grands parmi les Mangemorts le saisit alors par derrière et lui plaqua les bras contre les flancs. Neville se débattit et donna des coups de pieds, provoquant des éclats de rire chez les Mangemorts.
    – C’es Londubat, n’est-ce pas ? dit Lucius Malefoy d’un ton narquois. Ta grand-mère a l’habitude de perdre des membres de ta famille pour les besoins de notre cause… Ta mort ne représentera pas un grand choc pour elle. (OP35)
  • [Drago] Malefoy jeta un coup d’oeil alentour – Harry savait qu’il voulait vérifier qu’aucun professeur ne se trouvait dans les parages – puis il se tourna à nouveau vers lui et lui dit à voix basse :
    – Tu es mort, Potter.
    Harry haussa les sourcils.
    – Bizarre, dit-il, dans ce cas, je ne devrais pas être en train de me promener là…
    Jamais Harry n’avait vu Malefoy aussi furieux.
    Il éprouva une sorte de satisfaction détachée à la vue du visage blafard et pointu, déformé par la rage
    – Tu vas payer, dit Malefoy d’une voix qui n’était plus qu’un murmure. C’est moi qui te ferait payer ce que tu as fait à mon père.
    – Me voilà terrifié, répliqua Harry d’un ton sarcastique. J’imagine bien que Lord Voldemort n’est qu’un hors d’oeuvre à côté de vous trois. Eh bien, qu’est-ce qu’il y a ? ajouta-t-il en voyant Malefoy, Crabbe, et Goyle horrifiés à l’évocation du nom. C’est un copain de ton père, non ? Tu n’as pas peur de lui, quand même ?
    – Tu te prends pour un grand homme, Potter, dit Malefoy en s’avançant vers lui, flanqué de Crabbe et de Goyle. Mais attends un peu. Je t’aurai. Je ne te laisserai pas envoyer mon père en prison…
    – Pourtant, c’est ce que je viens de faire, répliqua Harry.
    – Les Détraqueurs ont quitté Azkaban, dit Malefoy à voix basse. Mon père et les autres seront très vite dehors…
    – Ca, je n’en doute pas, répondit Harry, mais au moins, maintenant, tout le monde sait à quel point ils sont abjects…
    La main de Malefoy plongea sur sa baguette magique mais Harry fut trop rapide pour lui. Il avait dégainé la sienne avant même que les doigts de Malefoy se soient glissés dans la poche de sa robe. (OP38)

Voir aussi