vendredi 18 janvier 2019
Accueil / Le Monde magique / Créatures nommées / Citations par et à propos de Dobby

Citations par et à propos de Dobby

Citations

Harry Potter et la Chambre des Secrets

  • – Harry Potter ! dit la créature d’une petite voix aiguë qu’on devait sûrement entendre dans toute la maison. Oh, Monsieur, il y a si longtemps que Dobby rêvait de faire votre connaissance… C’est un si grand honneur…
    – M… merci, répondit Harry en longeant le mur vers la chaise de son bureau sur laquelle il se laissa tomber, à côté d’Hedwige endormie dans sa grande cage.
    Il aurait eu envie de demander « Qu’est ce que vous êtes, exactement ? », mais il eut peur d’être impoli et demanda plutôt :
    – Qui êtes-vous ?
    – Dobby, Monsieur. Dobby, rien de plus. Dobby l’elfe de maison, répondit la créature. (CS2)
  • [Harry] – Je suis désolé, murmura-t-il [Harry], je ne voulais pas vous offenser…
    – Offenser Dobby ! sanglota l’elfe. Jamais encore un sorcier n’avait demandé à Dobby de s’asseoir… comme un égal
    Harry essaya de l’inciter au silence tout en essayant de le réconforter et le fit s’asseoir sur le lit où il resta là à hoqueter. Il l’avait l’air d’une grosse poupée repoussante de laideur. Enfin, l’elfe parvint à se calmer et fixa Harry de ses grands yeux humides avec une expression d’adoration.
    – Les sorciers que vous fréquentez ne doivent pas être très aimables, plaisanta Harry en espérant l’égayer. (CS2)
  • – Méchant Dobby ! Méchant Dobby ! (CS2)
  • […] Dobby va devoir se punir très sévèrement pour être venu vous voir, Monsieur. Dobby devra se pincer les oreilles dans la porte du four pour avoir fait une chose pareille. (CS2)
  • – Dobby doit toujours se punir pour quelque chose, Monsieur. Ils laissent le soin à Dobby de s’en occuper. Parfois, ils lui rappellent simplement qu’il doit s’infliger quelques punitions supplémentaires…
    – Mais pourquoi n’essayez-vous pas de vous enfuir ?
    – Pour retrouver sa liberté, un elfe de maison doit être affranchi par ses maîtres, Monsieur. Et sa famille ne permettra jamais à Dobby d’être libre… Dobby devra la servir jusqu’à sa mort, Monsieur… (CS2)
  • – Harry Potter demande s’il peut aider Dobby… Dobby avait entendu parler de votre grandeur, Monsieur, mais il ne savait rien de votre générosité… (CS2)
  • […] – Harry Potter est vaillant et audacieux ! Il a déjà bravé tant de dangers ! Mais Dobby est venu protéger Harry Potter, il est venu l’avertir, même s’il doit se pincer les oreilles dans la porte du four pour se punir… Harry Potter ne doit pas retourner à Poudlard(CS2)
  • – Harry Potter ne doit pas se fâcher contre Dobby. Dobby a voulu faire pour le mieux… (CS2)
  • – Dobby est habitué aux menaces de mort, Monsieur. Dobby en reçoit cinq fois par jours dans la maison de ses maîtres. (CS10)
  • – Ca, Monsieur ? dit Dobby, en montrant la taie d’oreiller. C’est le signe distinctif des elfes de maison. Ils sont tenus en esclavage, Monsieur, et Dobby ne peut être libéré que si ses maîtres lui offrent des vêtements. Aussi, la famille fait bien attention de ne rien donner à Dobby, pas même une chaussette, Monsieur, car alors, il serait libre de quitter à tout jamais la maison. (CS10)
  • – Ah, si seulement Harry Potter savait ! gémit Dobby en versant à nouveau des larmes sur sa taie d’oreiller en lambeaux. S’il savait ce qu’il représente pour nous, les humbles, les esclaves, nous le rebut du monde de la magie ! (CS10)
  • – Viens, Dobby. J’ai dit viens !
    Mais Dobby ne bougea pas. Il tenait à la main la chaussette répugnante de Harry et la contemplait comme s’il s’agissait d’un trésor inestimable.
    – Le maître a donné à Dobby une chaussette, dit l’elfe, émerveillé. Le maître l’a donnée à Dobby.
    – Quoi ? Qu’est-ce que tu racontes ? lança Malefoy.
    – Dobby a reçu une chaussette, dit l’elfe avec une expression d’incrédulité. Le maître l’a jetée et Dobby l’a attrapée. Alors Dobby est libre. (CS18)

Harry Potter et la Coupe de Feu

  • – Ah, monsieur, répondit Winky en hochant la tête. Ah, monsieur, je ne veux pas vous manquer de respect, mais je ne sais pas si vous avez rendu service à Dobby, monsieur, quand vous l’avez libéré.
    – Pourquoi ? s’étonna Harry. Qu’est-ce qui ne va pas ?
    – La liberté monte à la tête de Dobby, monsieur, dit Winky avec tristesse. Il se croit plus haut qu’il ne l’est. Il n’arrive plus à trouver de place, monsieur.
    – Pourquoi ? demanda Harry.
    La voix de Winky baissa d’une demi-octave.
    – Il veut être payé pour son travail, monsieur, murmura-t-elle. (CF8)
  • – Le professeur Dumbledore a proposé à Dobby dix Gallions par semaine et les week-ends libres, reprit Dobby, soudain parcouru d’un léger frisson, comme si la perspective de tant de richesses et de loisirs avait quelque chose d’effrayant. Mais Dobby a réussi à faire baisser son salaire, Miss… Dobby aime la liberté, Miss, mais il ne veut pas qu’on lui donne trop, il préfère travailler. (CF21)
  • […] – Cela fait partie de l’esclavage des elfes, monsieur. Nous devons garder leurs secrets et nous taire, nous devons soutenir l’honneur de la famille et ne jamais dire de mal d’eux. Mais le professeur Dumbledore a dit à Dobby qu’il n’était pas obligé de respecter cette règle. Le professeur Dumbledore a dit que nous sommes libres de… de…
    Dobby parut brusquement mal à l’aise et fit signe à Harry de s’approcher. Harry se pencha vers lui.
    – Il a dit que nous sommes libres de le traiter de vieux loufoque complètement cinglé si ça nous fait plaisir, monsieur ! (CF21)
  • – Dobby aime beaucoup le professeur Dumbledore, monsieur, et il est fier de garder ses secrets. (CF21)
  • – Oh, de toute façon, Percy ne travaillerait jamais pour quelqu’un qui a le sens de l’humour, répondit Ron, qui s’attaquait à présent à un éclair au chocolat. Si les plaisanteries pouvaient danser toutes nues avec le cache-théière de Dobby sur la tête, il ne les verrait même pas. (CF21)
  • – Les chaussettes sont les vêtements préférés de Dobby, monsieur ! dit-il en enlevant ses chaussettes dépareillées pour mettre celles de l’oncle Vernon. J’en ai sept, maintenant, monsieur… Mais… monsieur…, dit-il, les yeux écarquillés après avoir tiré les chaussettes sur toute leur longueur, ce qui les faisait arriver jusqu’à son short, ils ont fait une erreur dans le magasin, Harry Potter, ils vous ont donné les deux mêmes ! (CF23)
  • […] – Dobby entend des choses, monsieur, c’est un elfe de maison, il va partout dans le château pour allumer les feux et laver par terre. (CF26).
  • [Après avoir utilisé la Branchiflore pour sauver Ron] En remontant les marches du château, il [Harry] décida que, la prochaine fois qu’il irait à Pré-au-Lard, il achèterait à Dobby une paire de chaussettes pour chaque jour de l’année. (CF26)
  • [Faisant les magasins dans Pré-au-Lard pour acheter des chaussettes] Ils s’arrêtèrent chez Gaichiffon pour acheter un cadeau à Dobby. Ils s’amusèrent à choisir les chaussettes les plus affreuses qu’ils purent trouver, dont une paire ornée d’étoiles lumineuses or et argent, et d’autres qui se mettaient à hurler lorsqu’elles devenaient trop odorantes. (CF27)

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

  • […] Aucun d’eux ne veut plus nettoyer la tour de Gryffondor à cause des chapeaux et des chaussettes qui sont cachés partout. Ils trouvent cela insultant, monsieur. Dobby fait le ménage tout seul, monsieur, mais ça ne dérange pas Dobby parce qu’il espère toujours rencontrer Harry Potter et ce soir, monsieur, son voeu s’est réalisé !
    Dobby s’inclina de nouveau très bas.
    – Mais Harry Potter ne semble pas très heureux, poursuivit Dobby qui se redressa en regardant Harry d’un air timide. Dobby l’a entendu grommeler dans son sommeil. Harry Potter a-t-il fait de mauvais rêves ? (OP18)
  • Pour la dernière réunion de l’A.D. avant Noël, Harry arriva de bonne heure dans la Salle sur Demande, ce dont il se félicita car, lorsque les torches s’embrasèrent, il vit que Dobby avait pris l’initiative de décorer les lieux à sa manière. Il sut tout de suite que c’était l’oeuvre de l’elfe : personne d’autre n’aurait eu l’idée de suspendre au plafond une centaine de boules dont chacune montrait une photo de Harry accompagnée de la légende : VIVE LE POTTER NOËL ! (OP21)

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

  • – Kreattur n’insultera pas Harry Potter devant Dobby, non, certainement pas, sinon Dobby le fera taire ! s’écria Dobby d’une voix suraiguë.
    – Et pif, ça griffe ! s’exclama joyeusement Peeves qui lançait maintenant des morceaux de craie aux deux elfes pour les exciter davantage. Et paf, la baffe ! (PSM19)
  • – Dobby est un elfe de maison libre, il peut obéir à qui il veut et Dobby fera tout ce que lui commandera Harry Potter ! (PSM19)
  • – Oui, Harry Potter ! s’exclama aussitôt Dobby, ses grands yeux brillants d’excitation. Et si Dobby ne donne pas satisfaction, Dobby se jettera de la plus haute tour du château, Harry Potter !
    – Ce ne sera pas nécessaire, affirma précipitamment Harry. (PSM19)

Voir aussi