jeudi 19 septembre 2019
Accueil / Le Monde magique / Le Bestiaire / Scroutt à pétard

Scroutt à pétard

Scroutt à pétard (projet pour CF/j) par Julian Caldow
Scroutt à pétard (projet pour CF/j) par Julian Caldow © 2005 Electronic Arts

« Je comprends maintenant pourquoi il est si important de les maintenir en vie. Qui n’a jamais rêvé d’avoir des animaux de compagnie qui brûlent, piquent, et sucent le sang ? »

– Drago Malefoy (CF13)

Résumé

Nom original : blast-ended skrewt.

« Blast-ended skrewt » est peut-être une référence à l’expression « blast off », terme d’argot de certaines régions de Grande-Bretagne signifiant « lancer ».

Habitat : enceinte de Poudlard.

Profil détaillé

Le Scroutt à pétard était une étrange créature hybride que Hagrid avait commencé à élever à Poudlard en automne 1994, après avoir croisé des Manticores avec des Crabes de feu. Il en profita d’ailleurs pour les faire étudier aux élèves de son cours de soins aux créatures magiques. Les Scroutts qui venaient d’éclore ressemblaient à des homards difformes, dépourvus de carapace, d’une pâleur horrible et d’aspect gluant. Ils n’avaient pas de tête mais de petites pattes qui sortaient aux endroits les plus inattendus. Ces créatures mesuraient une quinzaine de centimètres, et dégageaient une forte odeur de poisson pourri. Des étincelles jaillissaient parfois de leur extrémité, ce qui les propulsait de plusieurs centimètres en avant. Certains Scroutts avaient des dards – Hagrid pensait que c’était les mâles – et les femelles avaient une ventouse sur le ventre pour sucer le sang (CF13).

À l’âge de trois mois, les Scroutts mesuraient un mètre et faisaient preuve d’une grande force. Quand on les maintenait ensemble, ils s’attaquaient et s’entretuaient. Ils avaient une carapace grise aussi épaisse qu’une armure, et commençaient à ressembler à un croisement entre des scorpions géants et des crabes allongés. Ils continuaient à produire des étincelles à leur extrémité, bien que, puisqu’ils n’avaient pas de tête, il était difficile de savoir de quel bout il s’agissait. Cette explosion leur faisait faire un bond de plusieurs mètres (CF18).

En décembre, les Scroutts mesuraient près d’un mètre quatre-vingts. Leur dard était recourbé sur leur dos, et ils étaient devenus vraiment répugnants et commençaient à être dangereux (CF21).

En juin, les derniers mesuraient trois mètres, et ils étaient devenus des créatures vraiment dangereuses et effrayantes. Ils ressemblaient à des scorpions géants avec un long dard recourbé sur le dos. Leur carapace faisait ricocher les sortilèges et ils se servaient de leur faculté à expulser du feu pour avancer. Le seul endroit dépourvu de carapace était leur ventre. Hagrid introduisit aussi un Scroutt adulte dans le labyrinthe de la troisième tâche du Tournoi des Trois Sorciers. Harry l’a vaincu en visant le ventre de la créature avec un maléfice d’Entrave (CF31).

Hagrid débuta la rentrée 1994 avec plusieurs centaines de Scroutts. Au mois de juin, il n’y en avait presque plus (tout ce que l’on sait, c’est qu’il y en avait dans le labyrinthe). Ce n’est pas surprenant, étant donné qu’ils n’avaient pas de bouche et qu’apparemment ils ne mangeaient pas, et de plus ils se sont pratiquement tous entretués. En bref, il semblerait que les expériences de Hagrid pour élever des créatures magiques n’aient jamais été très réussies. On peut imaginer que le dernier spécimen, une fois remis du sortilège qu’il a reçu, a été relâché dans la Forêt interdite, où toutes les créatures sont abandonnées à la fin (BP).