dimanche 24 mars 2019
Accueil / Le Monde magique / Atlas / Atlas de Poudlard / Punitions et récompenses

Punitions et récompenses

Retenue dans la forêt dans ES/f
Retenue dans la forêt dans ES/f © 2001 Warner Bros.

« C’est comme ça que ça se passe à Poudlard. Copier des lignes, et puis quoi encore ! A quoi c’est bon ? Ou bien tu fais quelque chose d’utile, ou bien tu es renvoyé. »
Rubeus Hagrid (ES15)

Profil détaillé

Autrefois, les punitions pour avoir violé le règlement de Poudlard étaient très sévères. Rusard se souvient avec nostalgie de l’époque où il pouvait encore suspendre les fauteurs de trouble au plafond par les poignets pendant plusieurs jours (ES15). A cette époque, il suppliait encore Dumbledore de le laisser suspendre les élèves par les chevilles (CS8) et gardait accrochée au plafond de son bureau une paire de chaînes toutes propres. Molly Weasley se rappelle de la nuit où elle et Arthur ont été surpris hors de leur salle commune en pleine ballade au clair de lune ; elle réussit à s’échapper, mais Arthur se fit prendre et fut puni par le concierge de l’époque, Apollon Picott, et « il en porte encore les marques » (CF31).

De nos jours, les punitions n’impliquent pas nécessairement une torture physique – Dumbledore n’aurait pas laissé sciemment un élève se faire malmener sans réagir (OP27) – mais néanmoins elles peuvent être très déplaisantes. Rusard, par exemple, était prêt à enfermer Harry et Ron dès leur premier jour de cours quand il les a surpris en train d’essayer d’ouvrir la porte dans le couloir du troisième étage, et il ne les a pas cru quand ils ont affirmé qu’ils s’étaient perdus (ES8). Les professeurs ont la liberté de choisir le type de punition qu’ils infligent, et Rogue utilise à bon escient ce pouvoir pour rendre la vie des mécréants impossible. Le faux professeur Maugrey a toutefois outrepassé ce droit quand il s’est servi de sa baguette pour changer Malefoy en fouine qu’il a fait rebondir dans tout le hall d’entrée (CF13). Ombrage a encore plus largement outrepassé ce droit en tant que « Grande Inquisitrice de Poudlard », mais a de toute façon quitté l’école à la fin de l’année scolaire 1995-96 (OP12).

La sévérité des punitions varie avec la nature du crime commis. Certains infractions n’ont pour conséquence que le retrait de points à la maison du coupable. Pour des infractions plus graves, des retenues sont infligées. Les professeurs donnent des tâches à faire durant ces retenues, et certaines d’entre elles sont vraiment dangereuses. Si un élève refuse de faire cette retenue, il peut être exclu.

Voir aussi