lundi 16 septembre 2019
Accueil / Le Monde magique / Atlas / Atlas de la Grande-Bretagne magique / Vue aérienne des N°4 et N°6, Privet Drive

Vue aérienne des N°4 et N°6, Privet Drive

Cette maison moldue, située à Little Whinging dans le Surrey, au sud-est de Londres, est l’endroit où habita Harry Potter du 1er novembre 1981 au 27 juillet 1997.

Remarque : ce plan a été mis en place à partir des informations tirées des livres mais aussi grâce aux observations de Nik the Hermit lors de la visite d’un quartier semblable à celui de Privet Drive (remerciements particuliers à Hufflepuff Mel).

Vue aérienne des N°4 et N°6
Vue aérienne des N°4 et N°6 © 2003-2005 Nik the Hermit (merci à Hufflepuff Mel) – © 2004-2008 Quentin Lowagie/EHP pour la traduction

Remarques générales sur la vue aérienne du N°4

La vue aérienne du 4, Privet Drive est inspirée d’une vraie maison du Nord du Surrey, de la même taille et datant de la même époque. Cette maison est probablement située à moins de cinq kilomètres du seul emplacement possible de Little Whinging.

Plusieurs petits changements mineurs ont été effectués quant aux dimensions et aux proportions pour s’assurer que les plans correspondent à toutes les informations des livres. Les détails ajoutés sont listés ci-dessous.

Il faut aussi noter que, par commodité, l’échelle et l’orientation sont toutes deux différentes de celles utilisées pour le plan étage par étage.

La vue montre le 4, Privet Drive et, pour bien déterminer la position des maisons voisines, certaines parties du numéro 2 et du numéro 6 sont aussi représentées.

Les plans sont faits à la fois à partir d’éléments canoniques et de déductions logiques :

Faits

La maison en général

  • Le numéro 4 est une grande maison carrée comportant quatre chambres.
  • La porte de derrière mène de la cuisine au jardin (OP3).
  • Il y a au moins un âtre (avec une cheminée) dans le salon et dans la cuisine. A en juger par la position de l’âtre du salon (sur le mur de côté), il doit y avoir deux conduits de cheminée de ce côté de la maison.
  • La maison est orientée à l’est (ES2).
  • Les jardins sont carrés et biens entretenus.

Le jardin de devant et la rue

  • Sous la fenêtre du salon se trouve un parterre de fleurs entouré par deux hortensias (OP1). Le parterre était assez large pour que Harry puisse se cacher derrière les buissons.
  • Il y a une allée de garage gravillonnée (CS2). Elle n’est pas assez large pour permettre à une voiture de manoeuvrer parce que Vernon a dû reculer le long de l’allée pour quitter la maison (ES1).
  • Il y a une allée qui traverse le jardin de devant (ES1).
  • Le jardin de devant comporte un petit muret qui le sépare de la rue.
  • Il y a une pelouse (immaculée, bien sûr !) (OP1).
  • Il y a un réverbère à l’extérieur de la chambre de Harry (CF2).
  • La rue elle-même, Privet Drive, est assez large pour que des voitures s’y garent (OP1).

Le jardin de derrière

  • Il possède une serre (ES3). La position de la serre est très probable à cause de l’orientation de la maison, ce qui lui procure la meilleure lumière possible.
  • Il y a au moins un arbre. JKR nous dit que Harry s’est fait pourchasser jusque dans un arbre. S’il y n’y avait qu’un seul arbre, on aurait parlé de « l’arbre ». J’ai donc choisi d’en représenter trois (CS1).
  • Le jardin est entouré de haies (ES1, CS1).
  • Il y a un banc de jardin sur la pelouse, à l’arrière (CS1).
  • La pelouse du jardin de derrière est bien sûr immaculée.
  • Il y a bien sûr des parterres de fleurs, composés entre autres de rosiers (CS1).
  • Il y a un endroit pour garder le compost/l’engrais. Harry répand de l’engrais sur les fleurs ; il faut bien le conserver quelque part ! (CS1) De plus, Vernon a besoin d’un petit coin pour se débarrasser de l’herbe tondue et des feuilles mortes.

Déductions

  • Les faits ci-dessous donnent une assez bonne idée de la taille du numéro 4. La forme « carrée » des jardins et la taille de l’allée du garage sont les deux repères principaux. Le plan ainsi correspond exactement aux vraies maisons de la même taille et de la même période !
  • Même si ce n’est pas mentionné dans les livres, il DOIT y avoir un garage. Tout d’abord, une maison de cette configuration en a FORCÉMENT un. Deuxièmement, Vernon doit avoir besoin d’un endroit pour ranger ses outils de jardins, sa tondeuse, etc. J’ai tout d’abord envisagé la possibilité de mettre une cabane de jardin, mais s’il y en avait eu une, Dudley et son gang en auraient fait leur quartier général ! Donc… un garage mais pas de cabanon.
  • À cause de la taille de l’allée du garage, c’est un garage à une place (mais assez large). Et parce que Vernon va toujours de la voiture à la porte d’entrée, c’est un garage séparé. Autrement, il y aurait une porte allant du garage à la cuisine.
  • Je soupçonne qu’il y ait une porte (soit sur le côté, soit à l’arrière) allant du garage au jardin arrière.
  • La présence d’un portail (dans le muret) est quasiment certaine (pratique et « adapté » à la maison). Une porte double pour l’allée du garage et une porte simple pour les sorties à pied. Cette dernière définit la position des allées du jardin.
  • Les passages de chaque côté de la maison qui séparent les propriétés sont correctes d’un point de vue pratique et pour une question de style. Par sécurité, chacun d’eux doit avoir une porte.
  • Les haies forment pour la plupart la limite entre chaque propriété et sont fréquemment mentionnées. Je suppose que les haies de devant sont relativement basses et que celles à l’arrière sont plus grandes. Cependant, on parle également de barrières, c’est pourquoi j’en ai mis entre les maisons et les garages (là où les haies seraient gênantes) et une barrière assez basse pourrait tout à fait permettre à Pétunia « d’observer attentivement les plants de haricots du jardin d’à côté » depuis la fenêtre de la cuisine (PA2).
  • Il DOIT y avoir un chemin qui conduit jusqu’au banc du fond du jardin. Une pelouse « impeccable » n’est pas faite pour qu’on marche dessus… même si je parie que Harry a TOUJOURS marché dans l’herbe.

Voir aussi