lundi 26 septembre 2022
Accueil / Avada Kedavra
Avada Kedavra [Killing Curse] (sortilège de la Mort)

Araméen : "adhadda kedhabhra" - "que la chose soit détruite".
NOTE : "Abracadabra" est une formule cabalistique de la mythologie judaïque supposée procurer des pouvoir de guérisseur. Il proviendrait de l'araméen "avada kedavra" ou de l'alphabet phénicien (a-bra-ca-dabra).

Provoque la mort instantanée dans un éclair de lumière verte.

  • Un des Sortilèges Impardonnables (CF14), réputé imparable et sans contre-sort, cependant Dumbledore s'arrange pour protéger Harry en interposant des statues sur la trajectoire pendant son duel avec Voldemort au Ministère (OP36).
  • La formule produit un jet (OP36) ou un éclair (CF14) de lumière verte, et un bruit semblable à une rafale de vent, comme si quelque chose d'invisible et d'énorme prenait brusquement son vol (CF1, CF14)
  • On ne connaît qu'une personne ayant survécu au sortilège de la Mort, c'est Harry Potter (ES1, CF14 et CF34).
  • C'est probablement le sort utilisé par Voldemort pour assassiner son père et ses grands-parents, qui ont étés retrouvés sans aucune marque et ayant sur le visage une expression de terreur ; l'autopsie pratiquée par des Moldus n'a pu déterminer les causes de leur mort (CF1).
  • Voldemort lance lui-même l'Avada Kedavra pour assassiner Frank Bryce (CF1), Bertha Jorkins (CF33) et les parents de Harry (CF34).
  • Queudver, sur ordre de Voldemort, utilise Avada Kedavra pour tuer Cedric Diggory avec la baguette de Voldemort (CF32).
  • Un Mangemort l'utilise sur Hermione dans la bataille du Département des mystères, mais il est interrompu par Harry au milieu de la formule magique (OP35).
  • Voldemort a essayé d'utiliser Avada Kedavra sur Harry (ne le lui a-t-on jamais dit ?) et sur Dumbledore après la bataille du Département des mystères. A un moment donné, Fumseck avale un des rayons tout entiers (OP36)
  • "Cette phrase (...) était utilisée par les anciens Sorciers pour faire disparaître des maladies. Il n'y a pas de preuve qu'elle n'ait jamais tué quiconque." (pp.17-19)

Cliquez ici pour voir le lexique associé