dimanche 24 mars 2019

Les couleurs

Résumé de l’article « Les couleurs » [Colours], paru dans la thématique « Écrits de J.K. Rowling » [Writings by J.K. Rowling], dans la collection « Comment fonctionne le monde magique » [How the Wizarding World Works] sur Pottermore :

Dans cet article, J.K. Rowling s’intéresse à l’importance des couleurs dans le monde des sorciers, à leurs connotations et usages, et aux références alchimiques qu’elles revêtent parfois. Ainsi, le lecteur verra tout d’abord l’importance du violet et du vert pour les sorciers (couleurs d’ailleurs portées dès le début de Harry Potter à l’École des Sorciers par les sorciers si heureux à l’annonce de la mort de Voldemort), la première étant la couleur noble par excellence; celle de la magie bienfaisante, la seconde étant associée au malheur et à la magie « noire ». L’association de ces deux couleurs est fréquente et évoque les deux pans opposés de la magie.

L’auteur précise ensuite le lien entre les quatre maisons de Poudlard, les couleurs qui leurs sont associées et les quatre éléments. Puis après un rapide détour par le rose (dont seule la teinte la plus vive affectionnée par Nymphadora Tonks sera éventuellement portée par un sorcier fier et revendicatif), J.K. Rowling aborde une vision des couleurs plus complexe en faisant le lien entre les prénoms de Hagrid (Rubeus signifie rouge) et de Dumbledore (Albus signifie blanc) et la valeur alchimique symbolique de ces deux couleurs : tout comme les deux personnages de premier plan qu’elles nomment, elles sont à la fois opposées et complémentaires, le rouge signifiant la passion et le blanc l’ascétisme.