samedi 20 octobre 2018
Accueil / À propos / Essais / Les années durant lesquelles la saga prend place

Les années durant lesquelles la saga prend place

par Steve Vander Ark, le 23/08/2003.

L’un des mystères les plus intéressants de l’univers de Harry Potter est l’époque dans laquelle l’histoire prend place. Il y a eu bien des discussions et débats sur ce sujet et quelques fans ont effectué une étonnante recherche détaillée, essayant de déterminer les années concernées. Cette page présente quelques détails et indices intrigants que l’on peut trouver dans les livres.

En janvier 2006, Rowling a confirmé que la chronologie la plus souvent utilisée, celle qui dit que Harry est rentré à Poudlard en 1991, est correcte. L’arbre généalogique des Black créé par Jo pour un vente aux enchères de Book Aid International montre que Drago est né en 1980. Cela confirme ce qui a déjà été canoniquement prouvé dans CS (que Harry est né en 1980 et que les livres couvrent ses études, de septembre 1991 à juin 1998 probablement. Je suis ravi de dire que cette chronologie est celle qui a été utilisée par le Lexicon depuis 2000, lorsque nous avons été les premiers à publier une chronologie détaillée de la saga. C’est aussi la même chronologie utilisée dans les DVD des films.

Rowling ne fait cependant pas preuve de beaucoup de cohérence au niveau des dates. Depuis 2000, de nombreuses personnes prétendent que n’importe quelle date réelle choisie ne fonctionne tout simplement pas avec l’histoire. De nombreux points importants ont été dégagés durant ces discussions et sont détaillés ci-dessous. Certains fans pensent fermement que Rowling ne veut pas du tout qu’on impose des dates à son histoire, démontrant qu’elle a intentionnellement évité de donner des dates lorsqu’il aurait été normal de le faire. Ce point de vue est aussi discuté ci-dessous.

Ces discussions sont très agréables, mais il faut se rendre à l’évidence : les années durant lesquels l’histoire se déroulent sont maintenant connues, quelques soient les problèmes subsistants, et doivent être considérées comme canoniques. Harry est né en 1980 et est rentré à Poudlard en 1991, point barre.

Ndt : on peut aussi dégager l’idée que la Pottermania est devenue si importante qu’il est devenu nécessaire de situer cette saga dans le temps. Il est quasiment sûr que Rowling n’y a pas réfléchi au début de son écriture, mais il a bien fallu qu’elle le fasse, chronologie officielle et cohérence oblige. Un univers aussi complet doit avoir sa chronologie, c’est indispensable.

Le gâteau d’anniversaire de mort
A la fête d’anniversaire de Nick Quasi-Sans-Tête, on peut lire ceci sur le gâteau : »Sir Nicholas de Mimsy-Porpington – Mort le 31 octobre 1492″. Cette fête fut organisée pour célébrer le 500e anniversaire de la mort de Nick. Ajoutez 500 ans à 1492 et vous obtenez 1992. Cette fête, prenant place la nuit d’Halloween, s’est donc passée durant l’automne 1992. Cette référence est l’unique date précise et incontestable qu’on peut trouver dans les livres. C’est à partir de ce petit détail que tout le reste des chronologies a été dérivé. (au fait, une incohérence trouvée dans ES, où Nick dit que « il y a presque quatre cent ans maintenant que je n’ai plus rien mangé », a été corrigée. Le texte dit maintenant « cinq cent », qui confirme que la date du gâteau est bien canonique.
La chronologie officielle
Eh oui, il y en a une. D’après Warner Bros. qui a travaillé sur le DVD de CS/f, voici ce qui s’est passé. Un jour, les gens de Warner ont proposé une chronologie et il semble fort probable que cette chronologie, où plutôt ligne du temps, soit celle de l’Encyclopédie – des extraits des chronologies maîtresses et les calendriers au jour le jour des deux premiers livres. Ils ont montré leur travail à Rowling, elle y a jeté un oeil et a fait quelques commentaires et changements, puis l’a ensuite approuvée.

Cette chronologie est disponible sur la partie ROM des seconds DVDs de CS/f, PA/f et CF/f (Ndt : lisible uniquement sur un PC, pas dans un lecteur DVD de salon ou un Mac). Puisqu’elle a été approuvée par Rowling, elle est considérée comme officielle. Certaines personnes considèrent que seuls les livres sont canoniques, alors ne considérez pas cette chronologie comme la réponse à tout. Mais comme Rowling l’a approuvée (et sans manquer de faire des corrections, ce qui suggère qu’elle a voulu être sûr qu’elle soit correcte), cette chronologie est canonique.

Mais au fait, comment sais-je qu’ils se sont inspirés de la chronologie du Lexicon ? Parce que j’ai fait une erreur dans mon calendrier de ES. J’ai accidentellement mit la première visite de Harry, Ron et Hermione à Hagrid à un samedi au lieu d’un vendredi. J’ai fait ça car mon travail m’oblige à écrire toujours des horaires « du lundi au vendredi », écrivant dans des grilles hebdomadaires. La dernière case du calendrier que j’utilise est habituellement un vendredi, c’est pourquoi j’ai mis la visite chez Hagrid dans la dernière case sans réfléchir. Cette erreur est reproduite dans la chronologie « officielle » du DVD (Ndt : si Steve précise que son horaire est du lundi au vendredi, c’est parce que aux Etats-Unis, la semaine est du dimanche au lundi, comme c’était le cas chez nous dans le passé. Ndt2 : espérons que Warner Bros. reconnaisse officiellement un jour qu’ils se sont basés sur le travail de Steve pour mettre au point leurs chronologies).

Cette chronologie officielle place la date de naissance de Harry le 31 juillet 1980 (Ndt : Hermione, quant à elle, est née en 1979, puisqu’il faut absolument avoir 11 ans pour rentrer à Poudlard et qu’elle est née le 19 septembre (JKR). Cette erreur était présente dans cette chronologie officielle mais a été corrigée à partir de CF/f).

L’Arbre Généalogique des Black
Cet arbre, révélé en janvier 2006, confirme simplement, de la main de Rowling, la chronologie officielle et les calculs effectués par Steve sur la date de mort de Nick-Quasi-Sans-Tête. En gros, il met fin aux discussions (Ndt).
Nicolas Flamel
On peut trouver dans les livres quelques personnages historiques, mais la plupart sont décédés depuis longtemps et les dates qui leurs sont associées sont mentionnées uniquement dans leur Cartes des Sorciers Célèbres. Ces dernières ne nous donnent aucun indice au sujet de faits pouvant aider à déterminer des dates de l’époque de Harry à Poudlard. Cependant, un caractère « en vie », Nicolas Flamel, est mentionné comme vivant encore à cette époque (ES). Si Nicolas Flamel a vraiment existé, et si sa date de naissance véritable est connue, on peut y ajouter l’âge qu’on lui donne à l’époque de ES et déterminer quand Harry était en première année à Poudlard.

Le vrai Nicolas Flamel est né, d’après le Petit Larousse, vers 1330, et dans le premier livre il est mentionné comme ayant « célébré récemment son 665e anniversaire » (Ndt : en v.o. c’est en fait l’année précédente, pas seulement « récemment »). Ajoutons alors 666 (+ 1 an donc) à 1330 et on obtient 1996. En prenant cette référence-là, on peut alors situer le premier livre en 1995 ou 1996.

Mais même si cela semble clair et net, la date est en contradiction avec le gâteau d’anniversaire de mort. Elles ne peuvent pas être toutes deux justes, et dans ce cas-ci, la référence sur Flamel est moins claire que l’autre : si le Flamel de l’univers de Harry Potter est tout à fait identique à celui du monde réel, il est sensé être mort, et la date de parution du livre où Hermione trouve des informations sur lui peut être n’importe laquelle. Au regard de la manière dont ont été écrits les autres livres, cette supposition est trop vague.

Dans ses livres, Rowling s’inspire beaucoup d’éléments du monde réel et les a un peu adaptés à son univers. Un bel exemple est le fait que Lupin le loup-garou ne se soit pas transformé, à la fin de PA, avant que la lune ne surgisse de derrière les nuages. En respectant les vraies légendes de lycanthropie, Lupin aurait dû se transformer simplement parce que c’est la pleine lune, qu’il se trouve ou pas sous le clair de lune. Un autre exemple est l’Epouvantard décrit par Rowling qui n’a pas de très grande ressemblance à celui du folklore (voir la page sur l’Epouvantard pour en savoir plus). On peut se dire alors qu’il est tout à fait possible qu’elle ait aussi changé la date de naissance de Flamel, ou qu’elle n’en ait tout simplement pas tenu compte.

La PlayStation de Dudley
Dans le livre quatre, Harry dit à Sirius que son cousin a jeté sa PlayStation par la fenêtre. Sony a sorti la PlayStation au Japon en décembre 1994. Si on accepte la chronologie dérivée du gâteau d’anniversaire de mort, Harry parle de cet incident à Sirius en juillet 1994, moins de six mois auparavant. En tenant compte de notre chronologie, est-il possible, alors, que Dudley ait une PlayStation ?

Il y a deux manières de répondre à cette question. La première réponse serait de dire que cet univers n’est pas notre réalité, la PlayStation aurait alors pu sortir quand Rowling le voulait. On pourrait dire que si Dudley avait bien une PlayStation en juillet 1994, elle doit être sortie avant le mois de décembre de la même année de cette « réalité fictive » conçue par Rowling.

La seconde réponse serait de dire que dans l’univers de Harry Potter la PlayStation est bien sortie en décembre 1994, comme pour nous. Alors était-il possible que Dudley en ait une ? La réponse à cette question est évidemment affirmative. Voici ce que Shaun Hately écrivit dans HP4GU :

La PlayStation fut disponible pour la première fois à l’import au Royaume-Uni aux alentours de 1994 – la date exacte est difficile à préciser. Un nombre limité de consoles a sûrement été importé pour des essais et des démonstrations avant juin 1994 – je n’ai aucune idée du nombre – et certaines ont pu se retrouver entre les mains de privés qui voulaient payer un bon prix pour avoir une PlayStation avant tout le monde.J’ai trouvé cela en regardant dans des vieux messages d’une mailing list que je recevais sur les jeux vidéo pc et consoles sortant à l’époque, liste qui avait un grand nombre d’abonnés au Royaume-Uni. J’ai cherché les disques dans lesquels j’avais archivé mes messages et voilà (maintenant par contre j’ai une grande envie de rejouer à Eye of the Beholder).

Un autre exemple de technologie moderne existe chez les Dursley : une télévision à écran large (OP2) se trouvant dans la cuisine. Je ne sais pas quand les télévisions à écran large ont fait leur apparition, mais cela doit être il n’y a pas si longtemps. Peut-être l’écran large se réfère-t-il simplement à un écran particulièrement grand, pas à un vrai écran large (16/9 en fait).

La date présente sur la Prophétie
Il y a beaucoup d’endroits dans le livre cinq où Rowling aurait pu glisser cette date de manière précise une bonne fois pour toutes, mais malheureusement, elle choisit de ne pas le faire. L’un des meilleurs exemples est la date présente sur l’étiquette collée sur la Prophétie. Au lieu de donner la date, Rowling écrit « seize ans auparavant ». Pourquoi n’a-t-elle pas écrit « 1980 » ?

J’aurais tellement souhaité qu’elle le fasse. Elle n’explique pas d’autres questions de fans, comme par exemple la nature ambiguë de Rogue ou pourquoi Hermione n’a pas été envoyée à Serdaigle. Elle a intentionnellement évité de répondre à cette question pour ne pas enfermer son histoire dans une période bien particulière. La connexion est évidente, mais elle ne veut simplement pas le certifier définitivement. Beaucoup de gens préfèrent se dire que l’histoire se déroule « de nos jours » et ne s’inquiètent pas de ce à quoi se rapporte ce « de nos jours ». Il est vraisemblable qu’elle ne souhaite pas donner des dates bien précises (Ndt : ou du moins, pas dans les livres).

La sécheresse de 1995
Au début du premier chapitre de OP, il y a une sécheresse dans le Surrey ayant entraîné l’interdiction d’arroser la pelouse. Ce livre, au regard de la chronologie officielle, commence en 1995. C’est sûr, cet été 1995 a été très sec en Angleterre :

1995 et 1996 ont été les deux années consécutives les plus sèches de ces 200 dernières années.En dépit des problèmes d’eau de 1975, les autorités n’étaient pas préparées pour cet été chaud et sec de 1995. Au mois d’août, le débit des rivières était réduit de moitié par rapport au reste de l’année. La baisse du niveau de l’eau signifiait qu’il y avait moins d’eau à pomper par les distributeurs et qu’il y avait alors moins d’eau pour diluer sa pollution.

1996 fut plus humide que les années précédentes mais les averses de pluie irrégulières étaient insuffisantes pour remplir les réservoirs et la nappe phréatique.

Les jours et les dates
Un certain nombre de dates est donné avec les jours de la semaine sur lesquels ces dates tombent. La plupart ne peuvent pas nous aider. Elles sont parfois complètement impossibles. Par exemple, Harry fut déposé devant chez les Dursley aux alentours de minuit à la fin d’un mardi. On sait que ce mardi était le premier de novembre, puisque les parents de Harry ont été tués la nuit précédente, celle du 31 octobre. Alors le premier novembre était un mardi. Dix ans plus tard, le jour précédant l’anniversaire de Harry était un lundi, puisque son anniversaire, le 31 juillet, était un mardi. Il est impossible que ces deux jours soient tous deux des lundis, au regard du calendrier « réel ». C’est mathématiquement impossible. De plus, aucun des deux n’est un lundi, mais pas un. Vérifiez !

Ce même problème se présente d’une manière bien pire dans CF, où le 1er septembre tombe un lundi, et le 2 septembre de l’année suivante, dans OP, est aussi un lundi !… Il y a bien sûr encore beaucoup d’exemples.

Pourquoi alors essayons-nous de donner du sens à tout cela ?… Il est impossible de rendre parfaitement cohérents les jours et dates donnés dans nos calendriers. Ca ne correspond pas, c’est tout. Apparemment, Rowling se fait un devoir de montrer que le Monde Magique, le monde de ses histoires, n’est pas réel. Elle montre clairement que la saga ne prend pas place dans notre réalité, dans notre époque, dans notre dimension. Les dates exactes ne sont justes pas importantes.

Alors pourquoi nous évertuons-nous à essayer de déterminer les années durant lesquelles tout ceci est survenu ?
C’est une question très importante. En prenant connaissance des sujets évoqués sur cette page, on dirait que Rowling ne veut absolument pas citer les années avec précision… Mais je ne crois pas que ce soit le cas. Son univers fictif fourmille de dates, de l’époque où Dilys Derwent était directeur de Poudlard à la date où Dumbledore vainquit Grindelwald. Si on considère les Cartes des Sorciers Célèbres et les livres comme canoniques, un énorme pan d’histoire peut être décrit en détails, en commençant par la date d’ouverture d’Ollivander. C’est uniquement les événements présents dans les livres qui ne sont pas datés, mais néanmoins avec une abondance d’indices. Il faut donc se dire que si Rowling a restreint ses histoires à des événements historiques, ces événements ont de véritables dates établies, et c’est indéniable.

Alors même si elle ne veut pas donner des dates définitives et précises pour garder cet aspect confortable de « de nos jours », elle nous offre assez d’indices pour déterminer la période dans laquelle les récits prennent place si nous le voulons. Et c’est ce que nous avons fait.