mercredi 20 mars 2019
Accueil / Le Monde magique / Les sorciers / Citations des personnages principaux / Citations par et à propos de Ronald Weasley

Citations par et à propos de Ronald Weasley

Citations…

Harry Potter à l’École des Sorciers

  • – Je suis le sixième à aller à Poudlard, dans la famille. J’ai intérêt à être à la hauteur. Bill et Charlie, mes deux frères aînés ont déjà fini leurs études. Bill était Préfet en chef et Charlie capitaine de l’équipe de Quidditch. Maintenant, c’est Percy qui est préfet. […] Fred et George font pas mal de bêtises, mais ils ont de bonnes notes et tout le monde les trouve très drôles. Et moi, on voudrait que je fasse aussi bien que les autres, mais même si j’y arrive, personne ne s’en apercevra, parce que je serai le sixième à le faire et on trouvera a normal. (ES6)
  • – On y est presque, murmura-t-il. Voyons, réfléchissons…
    La reine blanche tourna vers lui sa tête sans visage.
    – Oui, dit Ron à voix basse, c’est le seul moyen… Je dois me faire prendre…
    – NON ! s’écrièrent les deux autres.
    – C’est le jeu, répliqua Ron. Il faut savoir faire des sacrifices ! Je vais avancer et elle me prendra, ce qui te permettra de faire échec et mat, Harry ! (ES16)

Harry Potter et la Chambre des Secrets

À venir

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban

À venir

Harry Potter et la Coupe de Feu

  • – Ne me parlez surtout pas, dit Ron à voix basse…
    […] – Et pourquoi est-ce qu’on ne doit pas te parler ? s’étonna Hermione.
    – Parce que je veux graver ça à tout jamais dans ma mémoire, répondit Ron, les yeux fermés, une expression d’extase sur le visage. Drago Malefoy, l’extraordinaire fouine bondissante… (CF13)
  • – Écoute-moi, reprit Hermione patiemment, c’est toujours à toi qu’on s’intéresse, tu le sais bien. D’accord, ce n’est pas ta faute, ajouta-t-elle précipitamment en voyant Harry ouvrir la bouche d’un air furieux. Je sais que tu n’y es pour rien, mais enfin… Ron doit déjà subir la concurrence de ses frères la maison et, ici, il reste toujours dans l’ombre parce que c’est toi, son meilleur ami, qui es célèbre et qui attires tous les regards. D’habitude, il le supporte sans rien dire, mais j’imagine que, là, c’était une fois de trop… (CF18)
  • Harry saisit sur la table l’un des badges qui portaient les mots A BAS L’AFFREUX POTTER et le jeta de toutes ses forces à travers la pièce. Le badge atteignit Ron au front, rebondit et tomba par terre.
    – Voilà quelque chose que tu pourras porter mardi prochain. Peut-être même que tu auras une cicatrice, maintenant, si tu as de la chance… C’est ça que tu veux, non ? (CF19)
  • – Je ne peux pas venir avec vous, dit Hermione, qui rougissait à présent. J’y vais déjà avec quelqu’un d’autre.
    – Tu parles ! s’exclama Ron. Tu as dit ça simplement pour te débarrasser de Neville.
    – Oh, tu crois ça ? répliqua Hermione, avec un regard qui jetait des éclairs inquiétants. Ce n’est pas parce que tu as mis trois ans à t’en apercevoir que d’autres n’ont pas vu tout de suite que je suis une fille ! (CF22)

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

  • Pensées de Harry : Ron n’avait pas demandé à Dumbledore de lui donner l’insigne de préfet. Il n’y était pour rien. Est-ce que lui, Harry, le meilleur ami que Ron eût au monde, allait faire la tête sous prétexte qu’il n’avait pas eu l’insigne ? Est-ce qu’il allait se joindre aux jumeaux pour se moquer de Ron derrière son dos, lui gâcher ce plaisir au moment où, pour la première fois, il l’avait emporté sur lui ? (OP9)
  • En cours de Divination : – J’ai rêvé que je jouais au Quidditch, l’autre nuit, dit Ron, les traits de son visage crispés dans un effort de mémoire. A ton avis, qu’est-ce que ça veut dire ?
    – Sans doute que tu vas être dévoré par une guimauve géante ou quelque chose comme ça, répondit Harry en tournant machinalement les pages de L’Oracle des rêves. (OP12)
  • Weasley est un grand maladroit
    Il rate son coup à chaque fois
    Voilà pourquoi
    Les Serpentard chantent avec joie:
    Weasley est notre roi.Weasley est né dans un trou à rats
    Il laisse le Souafle entrer tout droit
    Voilà pourquoi
    Grâce à lui, c’est sûr, on gagnera
    Weasley est notre roi.
    […] Weasley est notre roi
    Weasley est notre roi
    Il laisse le Souafle entrer tout droit
    Weasley est notre roi. (OP19)
  • Ils suivirent le couloir, franchirent une double porte et se retrouvèrent dans un escalier branlant aux murs duquel s’alignaient d’autres portraits de guérisseurs l’allure féroce qui ne cessaient de les interpeller à mesure qu’ils montaient les marches, diagnostiquant d’étranges maladies et proposant d’horribles remèdes. Ron se sentit gravement insulté lorsqu’un sorcier moyenâgeux lui cria qu’il était atteint, de toute évidence, d’une forme inquiétante d’éclabouille.
    – Et c’est quoi, a ? demanda-t-il avec colère, alors que le guérisseur le poursuivait de tableau en tableau en bousculant leurs occupants légitimes.
    – Il s’agit, mon jeune monsieur, d’une très grave affection de la peau qui vous laissera le teint grêlé et vous fera paraître encore plus abominable que vous ne l’êtes pas…
    – Et c’est moi que vous traitez d’abominable ! s’indigna Ron, les oreilles écarlates.
    – Le seul remède sera de prendre le foie d’un crapaud, de l’attacher bien serré autour de votre gorge et de vous plonger nu à la pleine lune dans un tonneau que vous aurez rempli avec des yeux d’anguilles.
    – Je n’ai pas d’éclabouille !
    – Et pourtant, mon jeune monsieur, voyez ces marques disgracieuses sur votre figure…
    – Ce sont des tâches de rousseur ! répliqua Ron d’un ton furieux. (OP23)
  • – Ron, dit Hermione d’un air très digne en trempant la pointe de sa plume dans son encrier, tu es le butor le plus insensible que j’aie jamais eu l’infortune de rencontrer. (OP21)
  • Un silence un peu étonné accueillit ce discours.
    – Il est impossible de ressentir tout ça à la fois sans exploser, dit enfin Ron.
    – Ce n’est pas parce que tu as la capacité émotionnelle d’une cuillère à café qu’il en va de même pour tout le monde, dit Hermione d’un ton féroce en reprenant sa plume. (OP21)
  • – Tu devrais écrire un livre, dit Ron à Hermione en coupant ses pommes de terre. Un truc qui donne la traduction des idioties que font les filles pour que les garçons puissent comprendre quoi ça rime. (OP26)
  • – Et maintenant ? demanda Ron d’un ton hésitant.
    – Eh bien, maintenant… dit George.
    -… après le départ de Dumbledore…, ajouta Fred.
    -… nous avons pensé que notre nouvelle directrice…, reprit George.
    -… méritait bien un peu de chambardement. (OP28)
  • Weasley est notre roi
    Weasley est notre roi,
    Avec lui, le Souafle ne passe pas
    Weasley est notre roi.Weasley est vraiment très adroit
    Il réussit à chaque fois
    Voilà pourquoi
    Les Gryffondor chantent avec toi
    Weasley est notre roi (OP30)- Et, à partir d’aujourd’hui, même si des feuilles de thé m’écrivent sous le nez : « Tu dois mourir bientôt, Ron », je les remettrai à leur place, c’est-à-dire à la poubelle. (OP31)
  • Harry : – Comment avez-vous fait pour vous échapper ? demanda Harry, stupéfait, en prenant sa baguette.
    – Deux éclairs de stupéfixion, un sortilège de Désarmement et un joli petit maléfice d’Entrave exécuté par Neville, répondit Ron d’un air détaché en rendant également à Hermione sa propre baguette. Mais Ginny a fait encore mieux, elle a eu Malefoy avec un maléfice de Chauve-Furie, c’était superbe, il avait le visage couvert de bestioles qui battaient des ailes. Après, en regardant par la fenêtre, on vous a vus partir en direction de la forêt et on vous a suivis. Qu’est-ce que vous avez fait d’Ombrage ?
    – Elle a été emmenée par un troupeau de centaures, répondit Harry. (OP33)

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

  • Ginny : – Tout ce que raconte Ron n’est qu’un énorme mensonge. (PSM6)

Voir aussi