mercredi 17 juillet 2019
Accueil / Autour de Harry Potter / Pottermore / Réseau de la poudre de Cheminette

Réseau de la poudre de Cheminette

Résumé de l’article  « Le Réseau de la poudre de Cheminette » [The FLoo Network], paru dans la thématique « Écrits de J.K. Rowling » [Writings by J.K. Rowling], dans la collection « Les transports magiques » [Magical transportation] sur Pottermore :

J.K. Rowling nous présente dans cet article le Réseau de la poudre de Cheminette, aussi appelé Réseau des Cheminées. Presque chaque maison de sorciers lui est connectée, après autorisation expresse du Ministère de la Magie, ainsi que celles du Ministère et de divers commerce. Par contre les cheminées de Poudlard n’y sont pas connectées.

Si ce mode de transport présente des avantages (discrétion, pas de risque de se blesser, peut même être utilisé par des enfants), des erreurs d’orientation accidentelles peuvent arriver, car il peut être difficile d’annoncer distinctement et à voix haute le nom de la destination souhaitée en entrant dans les flammes de la poudre de Cheminette, à cause des cendres, de la chaleur ou de la panique.

J.K. Rowling rapporte ainsi l’anecdote de Violette Tillyman, qui après une dispute houleuse avec son époux était partie chez sa mère en utilisant le Réseau de la poudre de Cheminette, mais qui n’y était jamais parvenue tant elle sanglotait en entrant dans la cheminée. On la crut disparue pendant vingt ans, mais il s’avère qu’en fait elle avait rencontré grâce à cette erreur de destination le grand amour, le sorcier Myron d’Outrechaume, avec qui elle avait refait sa vie.