mercredi 17 juillet 2019

Les Portoloins

Résumé de l’article « Les Portoloins» [Portkeys], paru dans la thématique « Écrits de J.K. Rowling » [Writings by J.K. Rowling], dans la collection « Les transports magiques » [Magical transportation] sur Pottermore :

J.K. Rowling continue son exploration des modes de transport des sorciers et nous présente les Portoloins dans ce nouvel article. Elle nous indique que n’importe quel objet inanimé (semblant vieux et abîmé pour que les Moldus ne soient pas tentés d’y toucher) peut être transformé en Portoloin. Une fois ensorcelé, cet objet transportera immédiatement tous ceux qui l’attraperont vers une destination déterminée à l’avance. Elle précise en outre qu’un Portoloin peut également être ensorcelé de façon à transporter celui (ou ceux) qui l’attrapera (-ront)  uniquement à un moment précis déterminé à l’avance.  

Il s’agit d’une déplacement instantané, qui peut donc être utilisé en pleine journée, mais qui est assez éprouvant physiquement et peut donner des nausées. Par contre, il présente l’avantage de pouvoir emmener discrètement un grand nombre de sorcier dans un endroit unique, pour un événement de grande ampleur (comme la Coupe du Monde de Quidditch  à laquelle a assisté Harry Potter en 1994 dans la Coupe de Feu).

J.K. Rowling nous raconte d’ailleurs l’anecdote suivante : Deux Moldus ont trouvé par accident un Portoloin dans un parc de Londres et se sont retrouvés dans un concert de Célestina Moldubec [Celestina Warbeck] en 2003. Bien qu’ils aient été soumis au sortilège d’Oubliettes, il semble qu’ils aient conservé des souvenirs diffus des chansons qu’ils ont entendues.

Pour aller plus loin :

Visionnez ici la vidéo de la chanson A Cauldron Full of Hot, Strong Love  »,  prise lors d’un Concert de Célestina Moldubec à The Wizarding World of Harry Potter – Diagon Alley – Orlando.