dimanche 24 mars 2019

Le Magicobus

Résumé de l’article « Le Magicobus » [the Knight Bus], paru dans la thématique « Écrits de J.K. Rowling » [Writings by J.K. Rowling], dans la collection « Les transports magiques » [Magical transportation] sur Pottermore :

J.K. Rowling a pensé aux sorciers qui n’utilisent pas les autres modes de transports magiques (poudre de Cheminette, Transplanage , Portoloin) et leur propose un moyen simple et rapide de se déplacer : le Magicobus. Il apparaît en effet  chaque fois qu’une sorcière ou qu’un sorcier qui a besoin d’urgence d’un moyen de transport lève sa baguette en plaçant son bras au ras du trottoir.

Autobus violet à double impériale (trois niveaux), il est équipé de sièges le jour et de lits la nuit, mais n’est pas particulièrement confortable du fait de ses passages vifs et imprévisibles d’un endroit à un autre.

Né du besoin de trouver un transport discret utilisable par tous les sorciers, on doit sa création au Ministre de la Magie Dugald McPhail, qui a eu l’idée d’imiter le « service de bus » Moldu, encore relativement récent. C’est en 1865 que le Magicobus commença donc à parcourir les rues.

Voir Aussi

L’explication de J.K. Rowling du jeu de mot en anglais entre « Night Bus » et « Knight Bus » dans l’entrée dédiée au Magicobus dans les objets magiques (entre autres).

Note complémentaire de J.K. Rowling sur Pottermore

Le conducteur et le contrôleur du Magicobus dans Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban portent les prénoms de mes deux grands-pères, Ernest et Stanley.