lundi 21 janvier 2019
Accueil / À propos / Essais / La Tour de Gryffondor

La Tour de Gryffondor

par Quentin Lowagie, le 27/11/2005.

Carte de la Tour Gryffondor © 2005-2008 Quentin Lowagie/EHP

Voici un essai de disposition de la Tour de Gryffondor. Elle est basée en partie sur mes propres recherches et sur celles effectuées par Peter sur sa page Hogwarts castle in POV-Ray (en anglais). Il émet plusieurs hypothèses et conclut certaines choses, et d’autres pas. J’ai décidé de garder ce qui m’intéressait et d’aller plus loin en ajoutant ses théories aux miennes. Cela fait longtemps que je m’interroge sur la disposition de cette tour, et je pense avoir trouvé quelque chose de satisfaisant !

J’imagine la Tour de Gryffondor avec la salle commune plus ou moins au milieu et donnant sur le septième étage du château (qui pourrait être le dernier puisque l’on ne dispose pas d’informations sur des étages supérieurs). Les dortoirs s’étendraient au-dessus et en-dessous. Trois dortoirs au-dessus et quatre en-dessous, par exemple. Chaque niveau tiendrait pour une année et serait coupé en deux : un côté pour les filles et un pour les garçons, ce qui donnerait deux demi-cercles, comme le dit Peter.

Comme un dortoir est supposé occuper la même surface que la salle commune, qui est censée pouvoir contenir au minimum 70 personnes (environ 10 élèves par année), un dortoir serait bien trop grand pour cinq personnes, c’est pourquoi on pourrait imaginer qu’il y ait deux salles de bain collées au milieu du cercle pour chaque dortoir, avec une seule issue, via chaque dortoir.

Les dortoirs de Harry et Hermione se trouvent incontestablement au-dessus de la salle commune, puisque dans chaque livre on nous dit qu’ils doivent monter pour s’y rendre. Ils pourraient très bien partager un étage. Il est aussi quasiment sûr que les élèves gardent le même dortoir durant la totalité de leurs années à Poudlard, puisque comme je le disais chaque livre nous dit qu’ils doivent monter pour s’y rendre.

Peter a aussi émit l’hypothèse de deux tours d’escaliers en spirale attenant à la tour principale (ou étant en partie incorporées dans la tour) puis l’a rejetée. J’y avais déjà pensé et elle me semble en fait très intéressante et fonctionne assez bien. Un escalier pour les filles et un pour les garçons de chaque côté de la tour simplifie bien les choses (ces escaliers constituant alors des tourelles courant le long de la tour principale), et on n’infirme d’ailleurs pas une seule fois dans les livres que l’escalier continue vers le bas au-delà de la salle commune ! On trouve d’ailleurs un élément fort intéressant dans OP28, lorsque Harry s’endort dans son lit et rêve à nouveau qu’il est dans le couloir du Département des mystères. Il est réveillé en sursaut par les feux d’artifices des jumeaux Weasley : « Harry ne bougea pas. Il écouta les exclamations admiratives qui s’élevaient des dortoirs du dessous. » (OP28). Le dortoir de Harry se trouve au-dessus de la salle commune, c’est sûr, mais aussi au-dessus d’autres dortoirs. Il doit passer devant quelques dortoirs (mais sûrement pas tous) avant d’arriver dans la salle commune (l’escalier continuant à descendre au-delà), ce qui me semble cohérent, ou alors la salle commune est à la base de la tour, ce qui m’amène à une seconde hypothèse, peu attrayante :

Supposer que la salle commune est à la base de la tour, je n’y crois pas trop, car avoir le septième étage comme rez-de-chaussée me paraît un peu bizarre. Ca donnerait une tour beaucoup trop grande, comme quand on imagine que les dortoirs sont des cercles complets. Dans ce cas, il nous faudrait 15 étages, ce qui ferait beaucoup (même si au fond avec la magie ça n’a pas beaucoup d’importance), contenant 14 dortoirs et la salle commune. Puisque Hermione et Harry doivent toujours monter pour joindre leur dortoir, on pourrait imaginer que les cercles des filles et des garçons s’intercalent et s’étendent au-dessus et en-dessous de la salle commune.

Troisième hypothèse : la Tour de Gryffondor n’est pas une vraie tour comme on l’entend : c’est peut-être une aile du château dénommée « Tour » comme la Tour de Londres qui est en fait une forteresse… Cette aile pourrait disposer de tours proprement dites et y seraient dispersés dortoirs, salles de bain et salle commune… Cette dernière pourrait aussi être un petit bâtiment attenant au château via le septième étage et reliant deux tours pour chaque sexe, ce bâtiment étant par exemple soutenu par une arcade et surplombant le vide, comme une crevasse, par exemple. On peut tout imaginer !

Peter a aussi imaginé un étage supplémentaire pour ceux qui rateraient : pourquoi pas ? Il peut même y avoir encore d’autres niveaux aux fonctions inconnues.

Carte de la Tour Gryffondor, dans les films © 2005-2008 Quentin Lowagie/EHP

Pour ce qui est des films, même si le château change au fil des épisodes, la plupart des éléments précédents restent inchangés (voir le numéro 11 sur ma carte de Poudlard dans les films pour plus de détails). La salle commune se trouve dans une tour se trouvant au coin d’un plus grand bâtiment. Le problème est que les vues générales montrent une seule tour ronde alors que lorsqu’on se rend dans la salle commune on trouve une pièce carrée menant à deux tours rondes. Il n’y a qu’un seul escalier menant à la salle commune, et il s’arrête après une vingtaine de marches sur un palier présentant deux portes. Une à gauche pour les filles, et une à droite pour les garçons. Lorsque l’on rentre chez les garçons, on arrive directement dans celui de Harry. On voit dans les bonus de ES/f que cet escalier tournant continue en-dessous de la salle commune, mais ce serait peu cohérent que la partie supérieure de cet escalier ne serve qu’à se rendre à celui de Harry et Hermione… Cela n’a été conçu que pour les besoins du film ; ils n’ont pas trop pensé à ce problème de cohérence… Mais on peut voir que ces éléments se trouvent au sommet, car la charpente est visible dans la salle commune et dans le dortoir de Harry, ce qui pourrait confirmer mon hypothèse que le 7e étage est le dernier, mais les films ne sont pas canoniques. Enfin bref, la disposition visible dans les films peut être une autre hypothèse, mais elle comporte des erreurs canoniques dès le départ.

Conclusion : je me trompe peut-être complètement et n’ai peut-être pas bien vérifié mes sources (il est vrai que mes théories contredisent des éléments dispersés à travers le site), mais je trouve ma vision assez raisonnable. Ca me plaît assez. Et pour que tout soit clair, il nous faudra attendre le jour où JKR daignera nous expliquer comme est conçue cette Tour.