mardi 23 juillet 2019
Accueil / À propos / Essais / Où se trouve Little Whinging ?

Où se trouve Little Whinging ?

recherches effectuées sur les lieux par Nik the Hermit, le 13/11/2003.

Ce travail est basé sur une bonne compréhension de l’Angleterre du Sud (la région d’origine de l’auteur), appuyée par une connaissance solide du Comté du Surrey, de l’histoire de la Grande-Bretagne et de l’architecture des maisons britanniques. C’est une tentative pour examen approfondi de ce qui se cache derrière les Harry Potter et pour appuyer, quand c’est possible, ce qu’a écrit (et dit pendant les interviews) l’auteur, par des faits géographiques et historiques avérés.

Bien que beaucoup de lecteurs moldus pourraient trouver ceci pédant, voire risible, cela peut, pour d’autres, ajouter au plaisir apporté par le monde merveilleux de Harry Potter créé par J.K. Rowling.

Où se trouve Little Whinging ?

Little Whinging est situé dans le Surrey, un comté de l’Angleterre du Sud, au sud-ouest du Greater London (comté entourant Londres). Le Surrey est entouré du Greater London à l’est, du Berkshire et du Buckinghamshire au nord, du Hampshire, du Sussex et du Kent au sud.

Bien que la majorité du comté se trouve au sud de la Tamise, une petite partie se trouve sur l’autre rive. C’est ici qu’est situé Little Whinging. Il y a eu beaucoup de changements dans les frontières du Surrey, dont les principaux sont décrits sur la carte ci-contre.

Cependant, les modifications les plus récentes du comté n’étant pas montrées (celles de 1991 et 1994 liées aux limites des comtés du Surrey, du Berkshire et du Buckinghamshire),cela laisse planer un certain brouillard sur cette petite partie du nord du comté.

Au 20e siècle, le Surrey est devenu une région prospère au fur et à mesure que les gens s’y installaient, beaucoup d’entre eux allant travailler à Londres. Il y avait une demande de plus en plus importante de logements et une grande partie de la campagne a été transformé en habitations. La grande banlieue londonienne était arrivée.

Ces nouvelles communautés se sont rapidement formées. Elles avaient une uniformité et un ordre plaisants, ce qui les fit se transformer en paradis pour Moldus, absolument ordinaire et normal comme le sont les Dursley et tout les gens convenables.

C’est cet ordre prévisible qui nous permet d’en savoir plus à propos du Surrey, de Little Whinging et, plus particulièrement du n°4, Privet Drive.

Mais où sont exactement Little Whinging et Privet Drive ?

Eh bien, commençons par lister ce que les livres nous apprennent…

1. Privet Drive fait partie d’un lotissement d’au moins six rues qui se sont développées simultanément et qui sont constituées de maisons plutôt luxueuses. On peut déduire ceci de la banalité du nom de la rue (Ndt : Privet Drive signifie Promenade des Troènes ; des troènes sont des arbustes aux fleurs blanches très odorantes, souvent utilisés pour les haies. Les rues des quartiers de ce genre portent très souvent des noms d’arbres). Les maisons ont probablement été construites dans les années 30.
2. L’endroit est assez proche de l’autoroute (OP3).
3.Privet Drive est dans les faubourgs de ce que j’appellerais une « ville satellite » de Londres.
4. Elle était, durant l’été 1991, sur une ligne directe de train depuis la gare de Paddington à Londres (ES5).

Cela fait peut pour continuer, mais je pense que ça suffit. La gare de Paddington est la clé du mystère.

En 1991, le réseau de chemin de fer britannique était géré par une société publique nommée British Rail. Au milieu des années 1990, tout ceci changea et l’exploitation du réseau fut transmise à plusieurs sociétés privées. Ceci n’a pas facilité les recherches sur le trafic passant par Paddington en 1991. Peut-être est-ce encore ce que l’auteur a voulu. Néanmoins, un ami très cher m’a déniché un très utile horaire du British Rail (la société britannique des chemins de fer).

Malheureusement, ça a posé bien des problèmes ! Il n’y avait AUCUN train de la gare de Paddington qui allait dans une gare du Surrey ! Tous les trains de Londres qui y allaient partaient de la gare de Waterloo ou de celle de Victoria. Les seuls trains qui partaient de Paddington étaient ceux qui allaient vers le sud-ouest de l’Angleterre, au Pays de Galles et, bien sûr, la ligne de Reading… Hummm…

Mais la gare n’est peut-être pas dans le comté du Surrey. Il suffit qu’elle soit la plus pratique quand on habite à Privet Drive. Il est possible qu’après son retour de Londres dans la soirée du 31 Juillet 1991 Harry ait marché deux kilomètres et demi, ou qu’il ait pris un bus local (avec ses paquets). Dans ce cas, trois stations peuvent coller, mais la plus certaine (et de loin) est celle de Langley dans le sud du Buckinghamshire.

Je suppose (à cause de son retour pendant l’heure de pointe) qu’il a pris le train de 16h20 pour Reading a la gare de Paddington.

Et c’est pourquoi Privet Drive, Little Whinging, Surrey, est placé sur la carte à l’extrémité nord du Surrey, à l’ouest de l’aéroport d’Heathrow et au nord-ouest de Staines.

Une remarque intéressante : cette endroit est seulement à environ 15 kilomètres de Martin’s Heron à Bracknell dans le Berkshire qui a été utilisée pour Privet Drive dans les films.

Alors, à quoi ressemble vraiment la maison du 4, Privet Drive ?

Nous savons maintenant où elle est. Mais pour déterminer comment est la maison en elle-même, nous devons savoir quand elle a été construite pour pouvoir comprendre son style architectural et que des plans possibles des étages puissent être construits.

Comme je l’ai dit plus haut, le développement des banlieues du Surrey s’est effectué durant le 20e siècle. Il y a eu un certain nombre de périodes de construction, chacune avec un style propre de maisons et d’aménagement intérieur.

Listons les faits généraux que nous connaissons à propos de l’endroit qui nous intéresse :

1. Ce sont des pavillons indépendants avec un grand jardin (PA3, OP1)
2. Quatre rues sont nommées. Il en faut au moins dix pour que la carte soit cohérente (général)
3. Privet Drive possède douze lampadaires… C’est donc probablement une rue de vingt-quatre maisons environ (ES1).
4.Après tout ce qu’on vient de dire, on peut dire qu’il y a au moins 250 maisons dans le quartier, peut-être même plus !
5. Il y a des cheminées au moins dans le salon et dans la cuisine (c’est à dire avant le chauffage central) (général)
6. Des allées en gravillons (PA2)
7. Des garages. Bien qu’un seul soit mentionné, la plupart des maisons de cette taille ont un garage quelle que soit la période de construction (PA3, OP1)
8. Il y a une pelouse devant avec des parterres de fleurs et un mur bas devant (certain pour Privet Drive (ES1, OP1) et Magnolia Crescent (PA3).
9. Un jardin considérable à l’arrière, avec assez de place pour une pelouse, une serre et des arbres (général, mais surtout ES2, CS1, PA2).
10. Une aire de jeu avec des balançoires et entourée de grillage (OP1).
11. Les murs des maisons sont probablement crépis. C’est du moins le cas du n°2, Magnolia Crescent. Ce n’était pas une finition courante à cette période et on ne l’aurait pas utilisé pour une rénovation. Néanmoins, il semble que quasiment toute cette zone ait été crépie (PA3).
12. Les rues sont généralement assez larges pour garer des voitures devant les maisons (OP1).
13. Les maisons sont séparées par des haies et/ou des clôtures.
14. L’ordre et l’uniformité moldus régissent complètement ce secteur.

Alors, où tout cela nous amène-t-il ?

Au Royaume-Uni, avant la Première Guerre Mondiale, des projets de construction de logements à grande échelle produisirent de l’immobilier urbain de base. On construisait en général des ensembles de maisons jumelées ou attenantes les unes aux autres. De plus grandes maisons individuelles étaient construites seules ou en petits groupes. Le développement de l’urbanisation de masse dans la campagne ne pris qu’une seule forme, comme avec les essais de « villes nouvelles » telles que Letchworth, HertfordShire, en 1903 et après.

Comme nous le savons, ces essais ne sont pas présents dans le Nord du Surrey et Privet Drive.

Depuis les années 30, il y a eu beaucoup de périodes de construction de masse dans la zone du Surrey qui nous concerne, et encore plus de maisons sont construites de nos jours. Alors, quand Privet Drive a-t-elle été construite ?

Mais nous avons un bon « indice » : la cheminée de la cuisine (ES3, OP2 et après)…

Très peu de maisons (de qualité) des années 50 auraient été construites avec une cheminée dans la cuisine. Et, plus certainement, depuis les années 50, aucune maison de cette qualité n’aurait eu de cheminée dans la cuisine. Depuis cette époque, et de plus en plus, des cheminées sont construites dans les salons des maisons modernes, en tant qu’équipement de luxe. Ainsi, il y a une seule cheminée sur le toit de la maison des années 80-90 de Bracknell utilisé dans les films en tant que Privet Drive, mais aucune cheminée dans la cuisine… IMPOSSIBLE !!!

De plus, il y a eu au Royaume-Uni dans les années 50 une importante période d’austérité due à l’après-guerre. La plupart des matériaux étaient rationnés et les efforts de construction s’effectuaient principalement dans les centre-villes, pour réparer les dégâts des bombardements. Les programmes de logement à grande échelle avaient pour but de créer des maisons peu chères pour la population. Il n’y a certainement pas eu de création de quartiers de bien plus de 250 maisons imposantes.

Ainsi…

Le 4, Privet Drive doit être une maison des années 30 avec des murs en crépi.

A suivre…