Pensine

Dessin de Harry aspiré dans la Pensine par Mary GrandPré
Dessin de Harry aspiré dans la Pensine par Mary GrandPré © Warner Bros

« Ça ? C’est ce qu’on appelle une Pensine. Parfois, et je suis sûr que tu as déjà éprouvé la même impression, il me semble qu’il y a trop de pensées et de souvenirs qui se bousculent dans ma tête. »
– Albus Dumbledore à Harry Potter (CF30)

Résumé

Nom original : « Pensieve ».
« Pensive » = fr. « pensif, pensive », + « sieve » = ang. passoire, qui évoque l’idée de tamiser ses pensées.

Profil détaillé

Une Pensine est une sorte de bassine en pierre peu profonde, dont les bords sont gravés de runes et de symboles étranges et indéchiffrables. Lorsqu’on l’utilise, une lueur argentée s’échappe du contenu de la bassine. Au fond, une substance d’une couleur argent tirant sur le blanc remue sans cesse tel un nuage. Harry pensa que c’était « de la lumière à l’état liquide – ou du vent à l’état solide » (CF30).

Dumbledore garde sa Pensine dans une petite armoire dans son bureau. Quand trop de pensées et de souvenirs se bousculent dans sa tête, il extrait les pensées inutiles et les dépose dans la bassine grâce à sa baguette. Il dit qu’il « devient alors plus facile de distinguer les structures et les liens » entre les souvenirs quand ils sont rassemblés dans la Pensine (CF30).

Harry toucha la substance dans la Pensine de Dumbledore la première fois qu’il la vit, et fut aspiré dans un des souvenirs de Dumbledore (CF30).

Rogue emprunta la Pensine de Dumbledore au début de l’année 1996 pour préparer son esprit aux leçons d’Occlumancie avec Harry. Rogue voulait mettre de côté ses souvenirs les plus embarrassants pour que Harry ne puisse en aucun les voir. Malheureusement, Rogue laissa la Pensine sur son bureau, et quand il sortit de la pièce, Harry se plongea dans un de ses souvenirs où il vit son père, Sirius, Peter et Remus quand ils avaient quinze ans. Dans ce souvenir, le jeune James Potter molesta cruellement le jeune Severus Rogue et flirta avec la jeune Lily Evans (OP28).