mardi 16 janvier 2018
Accueil / Le Monde magique / Ministère de la Magie / Département des transports magiques

Département des transports magiques

« Il ne faut pas plaisanter avec le transplanage… »
– Arthur Weasley à Harry (CF6)

Aperçu

Au sixième niveau du ministère de la Magie se trouve le Département des transports magiques (OP7). C’est le département qui a pris en charge le gros problème de transport des personnes la Coupe du Monde de Quidditch en mettant en place un réseau de Portoloins à travers toute la Grande-Bretagne et en s’assurant qu’on pouvait transplaner sur la zone sans être vu (CF6).

Sections connues

Centre d’essai de transplanage (OP7)

Pour transplaner de manière légale, les sorciers doivent être majeurs et doivent avoir passé avec succès un test qui leur permet d’obtenir un permis. Pour réussir ce test, le candidat doit réussir à transplaner à un endroit précis sans se désartibuler, c’est-à-dire laisser une partie de son corps derrière soi (CF6, PSM22).

Le ministère de la Magie offre une série de douze cours de transplanage avec un professeur du ministère, qui doit très probablement avoir lieu chaque année. Lors de la sixième année de Harry, ces cours coûtaient 12 Gallions. Les cours débutent en janvier et sont ouverts à tous les étudiants majeurs au 31 août maximum (c’est-à-dire avant le début de l’année scolaire suivante). Les cours se déroulent chaque samedi. Des cours supplémentaires mieux suivis peuvent être organisés (PSM17).

Service de régulation des balais (OP7)

Le Service de régulation des Balais fait partie du Département des transports magiques (OP7). Cependant, son rôle n’est pas très clair. En effet, comme les étudiants mineurs sont autorisés à voler sur des balais sans avoir besoin de passer un test d’aptitude, un permis ne semble pas être obligatoire pour utiliser un balai. Il est possible, mais ceci n’est que pure spéculation, que le Service de régulation des balais se préoccupe plus de la normalisation de leur fonctionnement et des normes de sécurité que d’un hypothétique niveau de compétence requis pour les utilisateurs. Par exemple, ce service pourrait s’assurer que les balais possèdent le sortilège de Freinage adéquat ou que le sortilège de Vol du balai soit en conformité avec la norme.

Service de régulation des déplacements par cheminée (CF4)

Régie autonome des transports par cheminée (OP7)

Le Département des transports magiques régule, contrôle et semble entretenir le Réseau de la poudre de Cheminette.

  • Service de régulation des déplacements par cheminée (CF4)
    Contrôle quelles cheminées sont connectées au Réseau de la poudre de Cheminette. Cette connexion ne peut apparemment pas être effectuée, même par un sorcier qualifié, sans pouvoirs particuliers et/ou outils magiques spécifiques car Sirius Black a été contraint de pénétrer dans une maison de sorcier pour utiliser le réseau plutôt que de simplement faire un feu dans la caverne où il se cachait à l’époque et de l’utiliser (CF19). La connexion d’une cheminée au réseau ne requiert pas que la Régie autonome des transports par cheminée visite cette cheminée et peut être faite pour une durée aussi courte qu’une après-midi, comme ce fut le cas avec la cheminée du n°4, Privet Drive (CF4), mais également avec celles de Poudlard durant la sixième année de Harry (PSM17). Généralement, de telles connexions temporaires sont difficiles à mettre en place ; Arthur Weasley connaissait quelqu’un au Service de régulation des déplacements par cheminée qui a arrangé le branchement temporaire au n°4, tandis que les connexions de Poudlard faisaient partie d’une mesure de sécurité pour protéger les étudiants revenant à l’école après les vacances de Noël.
  • Régie autonome des transports par cheminée
    Entretient et contrôle le Réseau de la poudre de Cheminette. Les employés de la Régie autonome des transports par cheminée ont le pouvoir de surveiller les connexions par cheminées et d’écouter les conversations transitant par le réseau d’une manière analogue à la mise sur écoute d’une ligne téléphonique moldue. Les sorcières et sorciers travaillant pour la Régie autonome des transports par cheminée sont appelés régulateur du Réseau des cheminées (OP28).
    Selon le règlement, une cheminée moldue ne peut pas être raccordée au Réseau de la poudre de Cheminette (CF4), probablement à cause des risques de violation du Code international du secret magique au cas où une connexion deviendrait active. Cependant, les lois ne sont pas très claires sur la définition d’une « maison moldue ». Par exemple, le n°4 est considéré comme une maison moldue bien qu’un sorcier y habite. Les lois doivent donc désigner « maison de sorcier » toute maison où habite au moins un sorcier ou une sorcière légalement adulte, et/ou dont il ou elle est le propriétaire ou le locataire. Mais ce n’est qu’une supposition. Il est quelque peu troublant que la connexion au n°4 ait pu se faire sans que les personnes y vivant n’aient été au courant ni n’aient donné le moindre accord, et sans (autant que nous sachions) qu’aucun sort n’ait été nécessaire sur la cheminée de Privet Drive pour établir la connexion.

Office des Portoloins (OP7)

Les Portoloins sont soumis à autorisation (OP3, OP36), vraisemblablement gérées par ce bureau. Comme les Portoloins sont, de manière générale, des objets qui passent pour des ordures (et des objets pouvant figurer dans le registre d’enregistrement des objets à ensorcellement prohibé (traduit par « bureau » dans CF7) et dont le Service des détournements de l’artisanat moldu doit se soucier), il va de soi que l’Office des Portoloins en garde une trace.

Voir aussi