mercredi 7 décembre 2016
Accueil / Le Monde magique / Divers / Compétitions / Le Tournoi des Trois Sorciers

Le Tournoi des Trois Sorciers

Harry se défendant d'avoir mis son nom dans la Coupe dans CF/f
Harry se défendant d’avoir mis son nom dans la Coupe dans CF/f © 2005 Warner Bros.

« Tricher fait partie des traditions du Tournoi des Trois Sorciers. Personne ne s’en est jamais privé. »
– Le faux Maugrey à Harry Potter (CF20)

Aperçu

Il y a 700 ans fut créé le Tournoi des Trois Sorciers, un concours célèbre entre les écoles PoudlardDurmstrang et Beauxbâtons qui le recevaient à tour de rôle tous les cinq ans.

Le Tournoi des Trois Sorciers consiste en une série de tâches déterminant les champions de différentes manières : par leurs prouesses magiques, leur audace, leur pouvoir de déduction et leur habilité à faire face au danger. Tricher était aussi considéré comme faisant partie des traditions du Tournoi.

La rencontre était extrêmement dangereuse. En 1792, un Cocatris que les champions devaient attraper réussit à s’échapper et les directeurs des trois écoles furent blessés (les directeurs des écoles participantes font toujours partie du jury). Au fil du temps, le nombre de tués augmentait de plus en plus, et le Tournoi fut interrompu.

La plupart des sorcières et sorciers ont grandi en n’entendant rien de plus que des histoires et des anecdotes sur cette importante rencontre magique du temps passé. Le Tournoi avait disparu, mais son héritage était resté et tous les enfants sorciers savaient ce que c’était… Mais personne n’a jamais pensé qu’il reviendrait un jour.

Dumbledore vit le Tournoi comme une excellente opportunité de façonner des liens d’amitié avec les autres écoles. Le Tournoi fut alors rétabli durant l’année scolaire 1994-1995 et tenu à Poudlard. Les champions de chaque école furent choisis par la Coupe de Feu : Cedric Diggory pour Poudlard, Fleur Delacour pour Beauxbâtons, Viktor Krum pour Durmstrang et Harry Potter, également pour Poudlard.

L’arrivée à Poudlard

Les délégations des trois écoles en compétition arrivèrent à Poudlard le 30 octobre 1994. Peu après le crépuscule, un immense carrosse, tiré par une douzaine de chevaux ailés, atterrit devant le château avec à son bord la délégation de Beauxbâtons. Quelques instants plus tard, un bateau fantomatique, avec à son bord la délégation de Durmstrang, s’éleva des profondeurs du lac. Se tint ensuite un banquet incluant les spécialités gastronomiques des pays représentés. Durant la fête, Dumbledore présenta la Coupe de Feu et annonça les dispositions qui seraient prises pour entamer le Tournoi.

La Coupe de Feu dans le hall d'entrée de Poudlard (projet pour CF/f) par Adam Brockbank
La Coupe de Feu dans le hall d’entrée de Poudlard (projet pour CF/f) par Adam Brockbank © 2005 Warner Bros.

La Coupe de Feu

Pour sélectionner les champions d’une manière complètement juste, la décision fut laissée un artéfact magique très puissant, la Coupe de Feu. Cette coupe était rangée dans un grand coffre en bois incrusté de pierres précieuses. Lorsque Dumbledore tapota le couvercle du coffre à trois reprise avec sa baguette, il s’ouvrit. La Coupe en fut ensuite retirée et posée sur ce reliquaire.

La Coupe de Feu est grande, en bois grossièrement taillé ; il en jaillit une gerbe de flammes bleues dansantes. Dumbledore décrivit le processus de sélection de cette manière :

« Quiconque voudra soumettre sa candidature pour être choisi comme champion devra écrire lisiblement son nom et celui de son école sur un morceau de parchemin et le laisser tomber dans cette Coupe de Feu. Les aspirants champions disposeront de vingt-quatre heures pour le faire. Demain soir, jour de Halloween, la Coupe donnera les noms des trois personnes qu’elle aura jugées les plus dignes de représenter leur école. Dès ce soir, la Coupe sera placée dans le hall d’entrée et sera libre d’accès à celles et ceux qui souhaiteront se présenter. Pour garantir qu’aucun élève qui n’aurait pas atteint l’âge requis succombe à la tentation, je me chargerai moi-même de tracer une Limite d’Age autour de la Coupe de Feu lorsqu’elle aura été placée dans le hall d’entrée. Il sera impossible à toute personne d’un âge inférieur à dix-sept ans de franchir cette limite. Enfin, pour terminer, je voudrais avertir les candidats qu’on ne saurait participer à ce tournoi à la légère. Une fois qu’un champion a été sélectionné par la Coupe, il – ou elle – a l’obligation de se soumettre aux épreuves du tournoi jusqu’à son terme. Déposer votre nom dans la Coupe constitue un engagement, une sorte de contrat magique. Une fois que quelqu’un a été nommé champion, il n’est plus question de changer d’avis. En conséquence, réfléchissez bien avant de proposer votre nom, il faut que vous ayez de tout votre coeur le désir de participer. »
(CF16)

Le soir suivant, la Coupe fut amenée dans la Grande Salle après la fête d’Halloween. La Coupe se mit à projeter les morceaux de parchemin indiquant les noms des champions. A la surprise de tout le monde, la Coupe choisit QUATRE champions. Barty Croupton Jr., sous l’apparence de Maugrey, avait lancé sur la Coupe un sortilège de Confusion pour lui faire oublier que seules trois écoles pouvaient participer au Tournoi. Une fois les noms choisis, les flammes de la Coupe s’éteignirent pour ne pas se rallumer avant le Tournoi suivant.

Le Magyar à pointes dans CF/f
Le Magyar à pointes dans CF/f © 2005 Warner Bros.

L’examen des baguettes

Avant que les champions puissent concourir, leurs baguettes furent vérifiées par Mr Ollivander durant une courte séance. Il examina chaque baguette et lança un sort basique pour vérifier son bon fonctionnement. L’opportunité d’avoir les quatre champions réunis fut saisie par Rita Skeeter et Bozo, son photographe, pour prendre des photos et donner des interviews.

La première tâche : les dragons

Pour la première tâche, conçue pour mettre à l’épreuve l’audace et le courage face à l’inconnu, les champions devaient chacun essayer de voler un oeuf d’or, qui permettait de trouver des indices quant la nature de la seconde tâche, à une femelle dragon couvant ses oeufs. La première tâche eut lieu le 24 novembre 1994. Les champions entrèrent dans une petite tente dans laquelle Verpey leur fit tirer au sort, dans un sac de soie pourpre, un modèle réduit du dragon qu’ils auraient à affronter. Chaque modèle réduit (qui s’animait, bien sûr) portait un numéro autour du cou. Le numéro se référait à l’ordre dans lequel les champions passeraient. Ce fut Cedric Diggory qui commença. Il transforma une pierre en chien pour détourner l’attention du dragon suffisamment longtemps pour lui permettre de s’emparer de l’oeuf, mais il fut brûlé au visage. Fleur Delacour utilisa un enchantement pour faire tomber le dragon en une sorte de transe. Le dragon s’assoupit mais se mit à cracher un long jet de flammes mettant le feu à sa robe. Viktor Krum utilisa un sortilège de Conjonctivite, mais le dragon eut tellement mal qu’il se mit à donner des coups de patte dans tous les sens en cassant la moitié de ses vrais oeufs. Krum parvint néanmoins à s’emparer de l’oeuf, mais, les oeufs devant rester intacts, les juges lui enlevèrent des points. Harry, quant à lui, utilisa un sortilège d’Attraction pour appeler à lui son Eclair de Feu. Il vola ensuite autour de la dragonne, l’incitant finalement à s’envoler pour se mettre à sa poursuite. Lorsque cela se produisit, il plongea vers le sol et attrapa l’oeuf d’or. Les points attribués à Harry reçut furent très élevés : Verpey lui donna 10, Dumbledore et Croupton, 9, Madame Maxime, 8 et Karkaroff, 4, dans un élan de favoritisme pour son propre champion auquel d’ailleurs il donna 10.

La seconde tâche
La seconde tâche © Marta T.

Le bal de Noël

Le bal de Noël faisait partie des festivités du Tournoi et fut donné le soir de Noël. Selon McGonagall, c’était l’occasion de mieux connaître leurs invités étrangers.

L’œuf d’or

Ouvert, l’oeuf émettait une sorte de plainte aiguë et assourdissante mais était totalement vide. Ce son était une chanson en langue aquatique, la langue des êtres de l’eau. Les champions devaient se débrouiller pour trouver ce que signifiait la chanson et ensuite trouver leur chemin au fond du lac pendant une heure. Harry suivit les conseils de Cedric et « prit un bain » avec l’oeuf. Lorsqu’il écouta le son sous l’eau, il put entendre la chanson dans notre langage et trouver sa signification.

La deuxième tâche : le lac

La seconde tâche, qui dura une heure à partir de 9h30 du matin du 24 février 1995, demandait aux champions de nager au fond du lac et de trouver le village des êtres de l’eau et y secourir la personne à laquelle ils tenaient le plus. Pour Harry, se fut Ron. Pour Krum, se fut Hermione et pour Cedric, ce fut Cho Chang. Fleur devait sauver sa petite soeur, Gabrielle, mais ne put y arriver. Ce fut alors Harry qui la sauva, s’attirant par la même occasion la sympathie de Fleur. Au fil du trajet jusqu’aux otages, les champions rencontrèrent des Strangulots, surgissant des hautes herbes pour tenter de s’agripper à eux et de les mordre. Harry fut aidé par Mimi Geinarde, qui s’était retrouvée dans le lac en passant par la plomberie du château. Elle l’aida a trouver le chemin menant au êtres de l’eau.

Il y avait des gradins disposés autour du lac, mais on ne sait pas vraiment ce que les spectateurs pouvaient voir. Tout ce que nous pouvons dire c’est qu’ils ont fixé la surface du lac pendant une heure au moins. Peut-être y avait-il des commentaires donnés par quelques sorciers observant le fond du lac par procédé magique. Cependant, les détails exacts de ce qui se passa sous le lac n’étaient pas connus des gens restés à la surface, puisque Murcus expliqua à Dumbledore ce que Harry avait fait.

Le labyrinthe dans CF/f
Le labyrinthe dans CF/f © 2005 Warner Bros.

La troisième tâche : le labyrinthe

Pour la troisième tâche, qui prit place le 24 juin 1995, les champions durent pénétrer dans un labyrinthe fait de haies et parsemé de divers dangers. Quelques-uns de ces dangers incluaient un Scroutt à pétard, une araignée géante et de la brume « anti-gravitationnelle ». La Coupe de Feu se trouvait au centre du labyrinthe, protégée par un sphinx dont il fallait résoudre l’énigme. Le premier champion à toucher la coupe devait être désigné le champion du Tournoi. Harry et Cedric, arrivés quasiment ensemble auprès de la Coupe, décidèrent de la toucher en même temps, chacun ayant une dette envers l’autre. Et lorsqu’ils la touchèrent…