mardi 16 janvier 2018

Détraqueur

Les Détraqueurs attaquant Harry et Dudley.
Les Détraqueurs attaquant Harry et Dudley dans OP/f © 2007 Warner Bros.

« Quand ils sont près de moi… j’entends Voldemort qui tue ma mère. »
– Harry Potter (PA10)

Résumé

Nom original : Dementor.
« Dementor », de l’anglais « demented », signifie « fou, dément ». Le suffixe « -or » équivaut « -eur » en français. Bref, c’est une créature qui rend fou (ou détraque) quelqu’un.
Habitat : Prison d’Azkaban.

Profil détaillé

Remus Lupin donne cette excellente description des Détraqueurs (PA10) :

« Les Détraqueurs comptent parmi les plus répugnantes créatures qu’on puisse trouver à la surface de la terre. Ils infestent les lieux les plus sombres, les plus immondes, ils jouissent de la pourriture et du désespoir, ils vident de toute paix, de tout espoir, de tout bonheur, l’air qui les entoure. Même les Moldus sentent leur présence, bien qu’ils ne puissent pas les voir. Quand on s’approche trop près d’un Détraqueur, toute sensation de plaisir et tout souvenir heureux disparaissent. Si on lui en donne le temps, le Détraqueur se nourrit des autres jusqu’à les réduire à quelque chose qui lui ressemble – des êtres maléfiques, dépourvus d’âme. Celui qui subit son pouvoir ne garde plus en mémoire que les pires moments de sa vie. »

Ils se nourrissent des émotions humaines positives ; une grande foule est pour eux un festin. Ils privent un sorcier de ses pouvoirs s’ils restent trop longtemps en sa présence. Ils sont les gardes de la prison d’Azkaban et en font un endroit horrible. Il existe des moyens de se défendre contre les Détraqueurs, en particulier le sortilège du Patronus. Le souffle d’un Détraqueur est rauque et il semble vouloir aspirer autre chose que l’air d’une pièce où il se trouve. Ses mains sont luisantes, grisâtres, visqueuses et couvertes de croûtes. Il dégage de la froideur (PA5).

La dernière arme du Détraqueur est la pire ; elle s’appelle le Baiser du Détraqueur. Le Détraqueur enlève sa cagoule, referme sa mâchoire sur les lèvres de sa victime et aspire son âme, le laissant comme une « coquille vide », vivant mais complètement et irrémédiablement « parti » (PA12, 20).

Détraqueurs sur Sirius.
Dessin des Détraqueurs prêts à capturer Sirius © Tealin Raintree.

Références

  • Dans le Poudlard Express (PA5).
  • « On dirait qu’ils te gèlent les entrailles, tu ne trouves pas ? » (Fred Weasley, PA6).
  • Lors du match de Quidditch (PA9).
  • La description de Lupin (PA10).
  • Le Baiser du Détraqueur (PA12, 20, CF36).
  • Vaincus par le sortilège du Patronus (PA5, 12, 20, OP1).
  • « Sortes de démons sans yeux, capables d’aspirer l’âme des vivants » (CF2).
  • L’opinion de Dumbledore à leur sujet (PA).
  • Ils se nourrissent des émotions positives, ne laissant que les négatives (PA10).
  • Mains pâles, putréfiés (PA5).
  • Baiser donné à Barty Croupton Jr. (CF36).
  • Se sont rebellés contre Le ministère en libérant des prisonniers d’Azkaban et en s’étant apparemment associés à Voldemort (OP).

Voir aussi